; La rémunération des agriculteurs, 1ere motivation des achats responsables

Transition alimentaire Les Français restent attentifs aux produits qui rémunèrent les agriculteurs

Terre-net Média

Le baromètre de la transition alimentaire 2021, réalisé par Max Havelaar France avec Opinion Way depuis trois ans, montre le retour de certaines habitudes d’achat alimentaires antérieures à la crise sanitaire. Néanmoins, la volonté de donner une juste rémunération aux producteurs reste en tête des motivations des achats responsables.

Les Français consomment de plus en plus de produits Les Français consomment de plus en plus de produits "responsables" et priorisent la juste rémunération des producteurs, indique le dernier baromètre Max Havelaar France / Opinion Way. (©Pixabay) 

Pour sa troisième édition, le baromètre de la transition alimentaire Max Havelaar France / Opinion Way montre un mouvement de retour aux habitudes d’achat antérieures au début de la crise liée au Covid-19. Ainsi, les Français semblent un peu moins fréquenter les marchés, enseignes bio et ventes directes chez les producteurs, ces lieux de consommation reculant respectivement de - 4, - 1 et - 3 points par rapport en 2020. Les hypermarchés et supermarchés restent le principal lieu d’achat de produits responsables, 69 % des personnes qui réalisent ce type d’achat s’y rendent.

Toutefois, l’attrait pour les produits responsables ne faiblit pas, le baromètre révélant même une nette progression, « particulièrement des produits équitables ou de ceux sans (ou limitant) les emballages – qui avaient déjà connu une progression en 2020, au plus fort de la crise sanitaire », indique l’ONG. 90 % des Français achètent ce type de produits au moins une fois par mois et 66 % au moins une fois par semaine.

Juste rémunération et transparence en tête des motivations

Les motivations des consommateurs à acheter responsable restent globalement identiques, avec en tête la volonté de permettre aux producteurs une juste rémunération (pour 39 % des répondants), néanmoins cette raison marque un recul de 3 points par rapport à 2020, et de 7 points par rapport à 2019. En revanche, la demande de transparence et de traçabilité est en progression, atteignant 39 % soit 4 points de plus qu’en 2019.

Trois autres motivations sont en progrès : celle d’avoir une meilleure qualité de produits « en choisissant des produits locaux, bio, équitables » (évoquée par 32 % des consommateurs, soit 1 point de plus par rapport à l’année dernière), la recherche de goût (26 %, soit + 2 points par rapport à 2020) et l’envie de préserver sa santé (22 %, + 2 points par rapport à 2020).

Enfin, le prix reste un frein pour 67 % des consommateurs, puisqu’il demeure le principal critère de choix pour les courses alimentaires pour 62 % des Français, mais ce frein régresse. Par ailleurs, quatre Français sur dix pensent que leur budget « produits responsables » va augmenter, en partie à cause de l’augmentation des prix, mais ils sont prêts à payer.

Des attentes importantes vis-à-vis de la restauration

Si les Français ont des attentes fortes en matière de produits responsables, ces exigences s’appliquent aussi à la restauration hors domicile, puisque 81 % souhaitent que les restaurateurs intègrent des produits alimentaires responsables à leur carte. Lors d’un repas à l’extérieur, ils attendent un choix de produits alimentaires locaux (86 %), une information sur l’origine et la qualité des aliments (79 %), et l’assurance d’une juste rémunération des producteurs pour les produits proposés (77 %).


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média