Présidentielle 2017 Pour qui voteront les agriculteurs ?

Terre-net Média

68 % des exploitants agricoles se déclarent intéressés par l’élection présidentielle de 2017 selon le Baromètre agricole Terre-net BVA. Pour qui voteront-ils ? Font-ils les mêmes choix que l'ensemble des Français ?

Intentions de vote des agriculteurs pour l'élection présidentielle française de 2017Question posée : « Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, quel serait le candidat pour lequel il y aurait le plus de chance que vous votiez ? ».
Résultats complets en fin d'article. (©Terre-net Média)
 

Le Front national de Marine Le Pen grimpe dans le monde paysan, surtout si Nicolas Sarkozy est le candidat de la droite. Telle est l’une des conclusions principales du Baromètre agricole Terre-net BVA (1) sur les intentions de vote des agriculteurs à la présidentielle de 2017. Ils restent cependant moins ouverts au FN que l’ensemble des Français. Marine Le Pen n’arrive d’ailleurs jamais en tête de leurs intentions de vote, quel que soit le candidat issu de la primaire de droite. Alain Juppé et Bruno Le Maire sont de loin leurs préférés, ce qui confirme un sondage précédent concernant la primaire de droite.

Marine Le Pen grimpe mais pas autant que chez l'ensemble des Français

« Si traditionnellement, les agriculteurs français s’avéraient plutôt réfractaires au FN et majoritairement de droite, l’analyse de leurs intentions de vote à 10 mois de l’élection présidentielle de 2017 vient remettre en cause cet ordre établi » commente Guillaume Inigo, chef de groupe BVA opinion. « A l’instar de ce que l’on observe pour l’ensemble de la population française, la tentation du vote FN s’affirme chez les agriculteurs. Quel que soit le scénario envisagé, Marine Le Pen recueille au moins 20 % des intentions de vote. Le score de de la candidate du FN s’avère cependant inférieur à celui observé pour l’ensemble des Français. »

Quel que soit le candidat de droite, si les agriculteurs étaient les seuls à voter, le second tour des élections présidentielles 2017 opposerait le candidat Les Républicains à la candidate Front National. Comme pour l'ensemble des Français. Mais avec des scores très différents entre Alain Juppé ou Bruno Le Maire qui atteignent 58 et 54 % d'intentions de vote au premier tour (35 points au-dessus du FN) et Nicolas Sarkozy qui avec 31 % ne dépasserait Marine Le Pen que de cinq points.

A. Juppé et B. Le Maire mobilisent, N. Sarkozy apparaît désavoué

« Le choix du candidat de droite va s’avérer déterminant. Avec 58% d’intentions de vote, Alain Juppé est le candidat de droite le plus en mesure de mobiliser cette catégorie socioprofessionnelle » poursuit Guillaume Inigo.

« Mais il n’est pas le seul car l’ancien ministre de l’agriculture Bruno Le Maire a laissé une très bonne image dans l’esprit des agriculteurs. En novembre 2011, alors qu’il était ministre de l’agriculture, 65 % des agriculteurs avaient confiance en lui pour défendre l’agriculture et les agriculteurs loin devant le ministre actuel, Stéphane Le Foll qui n’obtient qu’un score de 16 % dernière mesure en février 2016). Bruno Le Maire est un candidat tout à fait crédible aux yeux des agriculteurs qui le créditent de 54 % d’intentions de vote s’il s’avérait être le candidat des Républicains, et ce en dépit de la présence de François Bayrou dans le scénario testé.

En revanche, en cas de candidature de Nicolas Sarkozy, l’ancien chef de l’Etat apparaît plutôt désavoué par les agriculteurs et ne recueille que 31 % de leurs intentions de vote (contre 23 % auprès de l’ensemble des Français). La candidature de Nicolas Sarkozy entraînerait le meilleur score de Marine Le Pen chez les agriculteurs. Celle-ci recueillerait 26 % des intentions de vote dans un scénario où Nicolas Sarkozy et François Bayrou étaient en lice pour l’élection. Mais particularité chez les agriculteurs, Marine Le Pen ne parviendrait pas à dépasser Nicolas Sarkozy au premier tour de l’élection, alors que c’est bien cette situation que l’on observe actuellement sur les intentions de vote des Français (29 % pour Marine Le Pen contre 23 % pour Nicolas Sarkozy). »

Nicolas Sarkozy apparaît désavoué alors qu'Alain Juppé et Bruno Le Maire mobilisent. Dans le cas d'une candidature de Nicolas Sarkozy, 23 % des agriculteurs n'expriment pas d'intention de vote. Ce chiffre n'est que de 12 % avec Bruno Le Maire et 15 % avec Alain Juppé. Cela confirme que l'ancien président n'arrive pas à mobiliser mais aussi qu'il reste une incertitude plus forte des électeurs en sa présence. Et donc une marge de manœuvre plus importante pour lui comme pour tous les candidats. 

François Hollande totalement affaibli

« Le score de la gauche atteint des niveaux rarement observés tant ils s’avèrent faibles », constate le chef de groupe BVA opinion. « François Hollande sort totalement affaibli de son quinquennat aux yeux des agriculteurs. Le président sortant obtient ainsi seulement 4 % d’intentions de vote et ce, quel que soit le représentant de la droite. » Le candidat potentiel du parti socialiste se retrouve au même niveau que Jean-Luc Mélenchon. Tous deux affichent chez les paysans trois fois moins d'intentions de vote que chez l'ensemble des Français.

Nettement devant eux, Nicolas Dupont-Aignan dépasse  les 10 % d'intentions de vote des paysans dans deux des hypothèses, atteignant même 13 % face à Nicolas Sarkozy, soit plus du double de son score auprès de l'ensemble des Français. 

Résultats complets des sondages :

Pour qui voteront les agriculteurs ?
Trois hypothèses selon le candidat vainqueur de la primaire de droite

agriculteurs (1)ensemble
des Français (2)
Hypothèse 1 - Si c’est Alain Juppé (sans François Bayrou)
Alain Juppé58 %36 %
Marine Le Pen22 %28 %
Nicolas Dupont-Aignan11 %4,5 %
François Hollande4 %13,5 %
Jean-Luc Mélenchon4 %13,5 %
Cécile Duflot1 %2 %
Nathalie Arthaud< 0,5 %1 %
Philippe Poutou< 0,5 %1,5 %
N'ont pas exprimé d'intention de vote15 %
Hypothèse 2 - Si c'est Bruno Le Maire (avec François Bayrou)
Bruno Le Maire54 %19 %
Marine Le Pen20 %29 %
François Bayrou10 %12 %
Nicolas Dupont-Aignan7 %5 %
François Hollande4 %15 %
Jean-Luc Mélenchon3,5 %15 %
Cécile Duflot1 %2 %
Nathalie Arthaud0,5 %2 %
Philippe Poutou< 0,5 %1 %
N'ont pas exprimé d'intention de vote12 %
Hyphothèse 3 - Si c'est Nicolas Sarkozy (avec François Bayrou)
Nicolas Sarkozy31 %23 %
Marine Le Pen26 %29 %
François Bayrou20 %13 %
Nicolas Dupont-Aignan13 %5 %
Jean-Luc Mélenchon4,5 %13 %
François Hollande4 %13 %
Cécile Duflot1 %2 %
Nathalie Arthaud0,5 %1 %
Philippe Poutou< 0,5 %1 %
N'ont pas exprimé d'intention de vote23 %

Source : Baromètre agricole Terre-net BVA juin-juillet 2016


(1) Enquête menée du 13 au 30 juin 2016 par internet, auprès d’un échantillon national de 563 agriculteurs inscrits sur les listes électorales, issus d’un échantillon représentatif de 683 agriculteurs professionnels connectés à internet, âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : région et orientation principale de l’exploitation (grandes cultures/polyculture-élevage/autres : viticulture-arboriculture maraîchage). Source : RGA 2010. 


(2) Enquête BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange, réalisée par internet du 8 au 10 juillet 2016 pour les hypothèses Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Enquête BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange, effectuée par internet du 10 au 12 juin 2016 pour l’hypothèse Bruno Le Maire.

Complément du 18/04/2017 : Présidentielle 2017 - Vote des agriculteurs : vers un triomphe de François Fillon ? 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous