[Infographie] Gel Quel est le dispositif d’aides mis en place pour les agriculteurs touchés ?

Terre-net Média

Après les annonces du premier ministre Jean Castex sur le terrain samedi dernier, un dispositif d’aides comprenant un fonds de solidarité, exonération de charges, ou encore du soutien au revenu est mis en place par les pouvoirs publics. Pour y voir plus clair, retrouvez les différentes mesures dans une infographie.

Suite aux conséquences importantes du dernier épisode de gel, le gouvernement a déployé un certain nombre de mesures de soutien pour les agriculteurs.Suite aux conséquences importantes du dernier épisode de gel, le gouvernement a déployé un certain nombre de mesures de soutien pour les agriculteurs. (©Pixabay) 

Si l’impact du gel ne sera précisément connu qu’en fin de récolte, les premières estimations sont dramatiques, notamment en arboriculture et en viticulture. L’ensemble du territoire a été touché par cet épisode d’une intensité très importante, et certaines parcelles vont connaitre des pertes de récolte allant jusqu’à 100 %. Pour soutenir les agriculteurs impactés, le premier ministre, qui s’est rendu le 17 avril sur une exploitation dans les Pyrénées Orientales, a annoncé le déblocage de fonds importants et la mise en place de toute une série de mesures de soutien.

Trois types de mesures : urgence, soutien au revenu, préparer l’avenir

Le dispositif comprend ainsi trois niveaux d’aides. Le premier entend répondre à l’urgence, avec une enveloppe dédiée aux préfets pour venir en aide aux entreprises en très grande difficulté (le montant est encore en cours de discussion), un dégrèvement d’office de la TFNB, une année blanche de cotisations sociales, ou encore la mobilisation de dispositifs existants dans le cadre de la crise sanitaire, à savoir les prêts garantis par l’État (PGE) et l’activité partielle

Deuxièmement, des mesures exceptionnelles de soutien aux revenus ont été déployées pour compenser les pertes de récolte, à travers le dispositif des calamités agricoles déplafonné jusqu’à 40 % et accessible à toutes les cultures affectées. Pour aider les agriculteurs avant de connaitre les pertes de production, un fonds de solidarité, sur le modèle de celui mis en place dans le cadre de la crise sanitaire, peut être sollicité par les entreprises (de l’amont comme de l’aval) qui enregistrent une baisse de chiffre d’affaires en lien avec le gel.

Enfin, d’autres mesures sont destinées à mieux résister à l’avenir aux aléas climatiques, comme le diagnostic « gestion des risques » des exploitations, à l’image du diagnostic carbone mis en place dans le cadre du plan de relance. Dans ce dernier, l’enveloppe dédiée à l’achat d’équipement de protection contre les aléas climatiques sera doublée. Par ailleurs, une enveloppe sera débloquée pour la recherche et le développement, indique le ministère de l’agriculture. À terme, l’objectif reste de refonder en profondeur le système d’assurance récolte qui, au regard des enjeux, n’est pas suffisamment efficace.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous