Jérôme Caillerez, agriculteur « Un Pacte citoyen de l’alimentation pour arrêter cette humiliation permanente »

Terre-net Média

De nombreux acteurs agricoles demandent la mise en œuvre d’un véritable « pacte alimentaire » grâce auquel les agriculteurs vivraient correctement et durablement de leur métier. Eleveur dans la Somme et lointain parent d’Emmanuel Macron, Jérôme Caillerez l’a écrit. L’agriculteur dit ne plus supporter « cette humiliation contraire à l’article 23 de la Déclaration universelle des droits de l’homme ».

 (©Watier visuels)

Eleveur laitier à Humbercourt, au nord de la Somme, sur une exploitation de 120 hectares, Jérôme Caillerez n’en est pas à son premier coup d’essai. Lointain parent d’Emmanuel Macron, il avait écrit au président de la République fraîchement élu, début mai.

« D’Emmanuel Macron à Christiane Lambert en passant par Jean-Philippe Girard (président de l’Ania, ndlr) et bien d’autres, tout le monde veut un pacte économique et social autour de l’alimentation. En revanche, personne n’ose l’écrire », explique-t-il. Alors il l’a écrit.

Jérôme Caillerez, éleveur à Humbercourt, dans la Somme.Jérôme Caillerez, éleveur à Humbercourt, dans la Somme. (©Jérôme Caillerez) En le dévoilant quelques jours avant les annonces d’Emmanuel Macron sur les Etats généraux de l’alimentation, il espère contribuer à faire bouger les lignes.

« Pour que mes compatriotes plébiscitent ce texte et se réapproprient leur destin alimentaire sans qu’ils se le voient imposé par les industriels de l’agroalimentaire et la grande distribution avec à la clé la malbouffe et l’obésité, je milite clairement pour l’abrogation, du moins la révision, de cette loi assassine qu’est devenue la LME. Car elle fait les choux gras de la grande distribution en étranglant le monde paysan. »

« En m’installant agriculteur, je pensais être un entrepreneur du milieu rural et je suis devenu, après 10 années agitées puis immobiles, un damné de la terre, un prolétaire de l’agriculture ultra-libérale.

Et l’éleveur d’énoncer son texte :

« Le Pacte citoyen de l’alimentation

Parce que l’alimentation est au cœur de nos vies de citoyens, il faut un contrat moral et social qui engage la Nation envers ceux qui la nourrissent ;

Pour que partout les paysans puissent vivre dignement de leur travail ;

La transparence sur les marges et le prix payé au producteur tu observeras attentivement ;

Sur le prix le plus bas tu ne focaliseras pas toujours, mais sur la qualité ;

La valeur ajoutée tu répartiras équitablement tout au long des filières ;

Ainsi par des emplois non délocalisables tu assureras le dynamisme des territoires ;

La traçabilité et la sécurité sanitaire de la fourche à la fourchette tu exigeras assurément.

La diététique de cette première médecine tu vulgariseras ;

Le goût de l’authentique et les saveurs de terroir tu favoriseras ;

L’approvisionnement des cantines tu garantiras au moins pour moitié en produits locaux.

Le gaspillage alimentaire tu éviteras et pour comprendre que la nourriture a une valeur :

La gratuité des produits alimentaires tu interdiras dans les étals en promotion ;

Le surplus tu donneras aux associations caritatives ;

Les tendances alimentaires et les rites confessionnels de chacun tu respecteras ;

L’environnement et la biodiversité tu préserveras ;

De tous ces beaux paysages cultivés tu t’émerveilleras ;

Le bilan carbone de l’étable à la table tu amélioreras sans cesse vers la neutralité ;

De la condition animale mais aussi du bien-être des éleveurs tu te soucieras ;

Par l’aide au développement et la paix tu réduiras la faim dans le monde et les migrations ;

A la souveraineté alimentaire de la Nation tu veilleras stratégiquement ;

Nos traditions culinaires et notre gastronomie tu transmettras ;

Avec tous ces bons produits issus de la terre et de la mer tu cuisineras ;

Ainsi par le partage et la convivialité, tu perpétueras cet art de vivre à la française.

A table, citoyens ! »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous