L'info marché du jour
Les importations de maïs de l’UE sont annoncées en hausse de 35 %

La sécheresse de cet été a entamé la production communautaire de maïs, qui atteindrait moins de 55 Mt sur la campagne de commercialisation en cours. (©Pixabay)
La sécheresse de cet été a entamé la production communautaire de maïs, qui atteindrait moins de 55 Mt sur la campagne de commercialisation en cours. (©Pixabay)

La Commission a encore revu à la hausse les importations de maïs de l’Union européenne pour la campagne de commercialisation 2022/23. Elle les estime désormais à 22 Mt contre 21 Mt le mois dernier. « C’est une augmentation de 34,8 % par rapport à 2021/22, et elles risquent d’être encore révisées à la hausse », explique Clémence Lenoir, chargée d'études économiques « grandes cultures » chez FranceAgriMer.

Au 8 novembre, l’UE avait déjà importé 10,1 Mt de maïs, une augmentation de 100 % par rapport à la même date en 2022, et de 68 % par rapport à 2021. Les importations sont surtout originaires du Brésil (53 %) et de l’Ukraine (39,6 %).

Importations communautaire de maïs
Importations communautaires de maïs grain (©Commission européenne)
 

Ce fort besoin en importations s’explique surtout par une maigre production européenne due à la sécheresse estivale. Elle ne s’élèverait cette campagne qu’à 54,9 Mt (55,5 Mt estimés en septembre), une baisse de presque 25 % par rapport à 2021/22.

Les exportations de maïs sont de leur côté anticipées à 3 Mt (- 54,3 % par rapport à la dernière campagne), les utilisations domestiques à 77,4 Mt (- 5,7 %, avec des baisses notables pour l’alimentation animale et l’éthanolerie), et le stock de fin de campagne à 16,6 Mt (- 16,8 %).

Inscription à notre newsletter
a lire également

Soyez le premier à réagir