Importations

Ici, les articles portant sur les importations de céréales, d’oléagineux, de protéagineux, d’huiles et d’intrants. La Chine et l’Union européenne sont les plus gros importateurs de maïs et de colza au monde. Pour le blé, c’est l’Égypte qui arrive en tête et pour le soja, c’est la Chine.
Les importations européennes de maïs sont sur un rythme record.
Les importations de maïs en Europe se poursuivent à un rythme extrêmement dynamique. Depuis le 1er octobre dernier, elles s’élèvent d’ores et déjà à 5,5 Mt, soit un bond de près de 4 Mt par rapport à (...)
La sécheresse de cet été a entamé la production communautaire de maïs, qui atteindrait moins de 55 Mt sur la campagne de commercialisation en cours. (©Pixabay)
Très dynamiques depuis le début de la campagne, les importations de maïs de l’Union européenne ont à nouveau été révisées à la hausse.
Les dépenses mondiales d'importations alimentaires devraient atteindre 1 940 milliards de dollars en 2022, soit un bond de 10 % par rapport à l'année précédente, en raison de la hausse des prix, alert (...)
L'UE devrait importer 21 Mt de maïs sur cette campagne, soit 29 % de plus qu'en 2021/22. (©AdobeStock)
La sécheresse de cet été a provoqué une forte chute de la production communautaire de maïs, si bien que l’UE devrait importer 5 Mt de plus cette campagne qu’en 2021/22. Côté français, les exports du g (...)

Prix du colza
Le canola canadien perd en compétitivité en Europe

Le canola canadien enregistre un rapide retournement haussier.
En pleine période de récolte, les prix du canola outre-Atlantique affichent une fermeté notable depuis le début du mois. Les cours outre-Atlantique sont en effet soutenus par une demande de la tritura (...)

Prix des céréales
La chute de l'euro bouscule le marché français

La parité eurodollar en chute sur des planchers de vingt ans!
La parité eurodollar a subi un nouveau décrochage la semaine passée et s’établit actuellement sous les 0,97 $, pour la première fois en plus de vingt ans ! Cet affaiblissement historique de la monnaie (...)
Les importations européennes de maïs sont toujours aussi dynamiques.
La récolte de maïs 2022 est désormais attendue sur des niveaux catastrophiques. À l’inverse, la production d’orge et de blé (notamment en qualité fourragère) est ressortie satisfaisante, entrainant ai (...)

Prix du maïs
Des prix sous pression malgré la très faible récolte

Les importations européennes de maïs sont particulièrement dynamiques.
Malgré une récolte hexagonale annoncée comme catastrophique, les prix du maïs subissent actuellement une forte pression. Le marché fait en effet face à une destruction progressive de la demande causée (...)

Prix du maïs
Des importations européennes dynamiques

Les importations européennes accélèrent depuis plusieurs mois.
Dans un marché extrêmement tendu et face à des perspectives de production 2022 de plus en plus réduites, l’Europe enregistre un rythme d’imports particulièrement soutenu depuis le début du mois de mai (...)

L'info marché du jour
Faute de maïs ukrainien, l'UE a trouvé d'autres fournisseurs

Sur les premiers mois de 2022, l'UE enregistre une hausse des exports et imports de produits agroalimentaires en valeur, en lien avec la flambée des prix (©Pixabay)
Depuis le début de la guerre, l'UE contrebalance la chute des importations de maïs ukrainien en se fournissant auprès d'autres origines, indique la Commission. En parallèle, elle exporte davantage de (...)

Prix du maïs
L’Ukraine accentue ses exports vers l’UE

Les volumes ukrainiens gonflent les importations européennes.
Les données de la Commission européenne ont révélé un rythme d’importations de maïs encore très soutenu depuis le début du mois de juillet. Sur la période, le cumul d’imports est en effet chiffré à 1, (...)
Un euro n'avait jamais valu moins d'un dollar depuis 2002. (©Pixabay)
L'euro est passé en dessous du dollar, du jamais-vu depuis 2002. Cette situation profite aux exports de produits agricoles français à l'international, mais enchérit le prix des énergies et des engrais (...)

L'info marché du jour
La chute des prix du blé a réveillé la demande mondiale

Endormie pendant des semaines à cause des prix très hauts, la demande mondiale en blé est de retour (©AdobeStock)
Les pays importateurs profitent de la chute des prix du blé pour revenir aux achats.
Les Vingt-Sept se sont accordés mardi pour bannir de l'UE la commercialisation de six produits, comme le soja, lorsqu'ils contribuent à la déforestation, mais sans inclure le caoutchouc ni d'autres éc (...)
Alors que le conseil des ministres de l’agriculture européens a discuté lundi dernier le rapport sur la réciprocité des normes, la FNSEA rappelle l’importance, et la possibilité, d’établir des clauses (...)
Les imports européens de maïs nord-américains augmentent sensiblement.
La guerre en Ukraine a provoqué une rupture brutale des flux commerciaux en provenance de mer Noire et a de fait contraint les importateurs à réorganiser leurs sources d’approvisionnements. Tournés da (...)
Avec la guerre en Ukraine, l'UE importera moins de maïs que prévu depuis les pays tiers. (©Pixabay)
La guerre en Ukraine va pousser les pays de l’UE à importer moins de maïs que prévu, à se tourner vers d’autres fournisseurs et à assouplir leurs exigences à l’importation. Le bilan de fin de campagne (...)

Prix du maïs
L'absence de l'Ukraine tend le marché du maïs

Imports de maïs en UE.
La guerre en Ukraine a provoqué ces dernières semaines une rapide montée des prix du maïs. Et pour cause, à cette période de l’année, le maïs ukrainien représente près de la moitié des importations eu (...)
Cette action a été revendiquée par le groupe écologiste "Bretagne contre les fermes-usines" et l'association anti-élevage "Extinction Rebellion France" (©capture d'image vidéo sur la page Facebook "Bretagne contre les fermes-usines")
Un train transportant des céréales destinées à la fabrication d'aliments pour bétail a été immobilisé samedi matin près de Pontivy par une cinquantaine de manifestants et une partie de son chargement (...)
Prix du maïs en Europe et en Ukraine (en €/t).
La guerre en Ukraine a provoqué une flambée du maïs sans précédent, notamment en Europe. L’Ukraine représente en effet près de 14 % des exportations mondiales de maïs et couvrent entre 40 et 60 % des (...)