Echanges agroalimentaires en 2013 Un excédent commercial de 7,6 milliards d'euros pour les céréales

Terre-net Média

Tous produits confondus, l’excédent des échanges agroalimentaires français atteint 11,6 milliards d’euros, une augmentation de 105 millions d’euros par rapport à 2012. Il augmente vers les pays tiers et diminue avec l’UE.

Le solde commercial agroalimentaire repose en grande partie sur les exportations de céréales.Le solde commercial agroalimentaire repose en grande partie sur les exportations de céréales. (©Service de la statistique et de la prospective)« Avec une progression de 3,3 % et une consolidation de son solde positif à 11,6 milliards d’euros (Mds d’€), l’agroalimentaire représente aujourd’hui le secteur qui a le plus contribué au redressement du déficit commercial de la France », se réjouissent dans un communiqué commun les ministères de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

La hausse de l’excédent commercial avec les pays tiers (hors Union européenne) traduit les « premiers résultats très encourageants de la stratégie de développement à l’exportation sur tous les marchés émergents, notamment l’Asie et l’Amérique latine, stratégie de "diplomatie économique" menée en collaboration étroite avec les ministères des Affaires étrangères et du Commerce extérieur ».

Tous produits confondus, l’excédent (6,2 Mds d’€) augmente en effet de 467 M€ par rapport à l’année 2012 selon une étude du ministère de l’Agriculture dont nous restituons les résultats. « Le déficit en produits agricoles bruts se réduit de 545 M€, tandis que l’excédent en produits transformés baisse de 78 M€. Avec l’Union Européenne, l’excédent (5,5 Mds d’€) diminue de 362 M€ par rapport à 2012. »

De fortes disparités entre les filières

Ceci dit, l’analyse des chiffres du commerce extérieur révèle de fortes disparités entre les filières.

L’excédent des échanges en produits agricoles bruts s’élève à 4,4 milliards d’euros en 2013, en hausse de 717 M€ par rapport à l’année 2012. Les exportations (16,4 Mds d’€) augmentent de 1,3 Md d’€ (+ 8 %) par rapport à 2012 et dégagent un excédent de 7,6 Mds d’€.

Les exportations de blé tendre progressent de 716 M€, grâce à la hausse des quantités vendues (+ 20 %) vers l’Algérie, le Royaume-Uni, la Syrie, l’Espagne et la Tunisie. Les ventes d’orge croissent de 374 M€, du fait aussi de la hausse des quantités vendues, vers les pays du Maghreb, du Proche et Moyen-Orient et aussi de l’UE.

Les ventes de pomme de terre augmentent de 168 M€, grâce à la très forte hausse des prix (+ 42 %) en particulier durant le premier semestre 2013.

Les importations (11,9 Mds d’€) connaissent une hausse de 559 M€ par rapport à l’année 2012 (+ 4,9 %). Les achats de colza (+ 264 M€) et de tournesol (+ 126 M€) augmentent très fortement, du fait de la hausse des quantités achetées.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr

D'après une étude du Service de la Statistique et de la prospective du ministère de l'Agriculture.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous