Chicago Blé, maïs et soja reculent après une séance de forte hausse

AFP

Les cours du blé, du maïs et du soja ont reculé lundi à Chicago après avoir nettement avancé vendredi, et dans l'attente du rapport mensuel du ministère américain de l'agriculture sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde.

« Les marchés agricoles ont abandonné (lundi) une partie des gains enregistrés vendredi après l'annonce des sanctions commerciales entre les États-Unis et la Chine », a commenté Steve Georgy de la maison de courtage Allendale. Vendredi le maïs avait pris 2,33 %, le blé 1,93 % et le soja 4,53 %. « Désormais les courtiers se posent la question "et maintenant ?". Ils cherchent à savoir où l'on en est en termes de production, de surfaces cultivées et de prix », a-t-il noté.

Dans cette optique, la publication jeudi par le ministère américain de l'agriculture (USDA) d'un rapport mensuel sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde (Wasde) leur permettra de se faire une opinion sur le sujet. Avant la publication de ce rapport, les analystes anticipent une progression de la production de blé aux États-Unis à 1,858 milliards de boisseaux, rappelle Allendale. Le maïs pourrait également voir ses perspectives de production augmenter de 250 millions de boisseaux en comparaison avec le mois précédent, ajoutent les mêmes analystes.

« La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, la plus importante de l'histoire économique »

Par ailleurs, « le ministère a affirmé qu'il (ce rapport) sera affecté par les effets des barrières douanières accrues entre les États-Unis et la Chine », ont affirmé les analystes de CHS Hedging. L'empire du Milieu, qui accuse l'administration Trump d'avoir créé « la plus grande guerre commerciale de l'histoire économique », a saisi vendredi l'Organisation mondiale du commerce (OMC), pour contester l'entrée en vigueur de droits de douane américains de 25 % sur 34 milliards d'importations chinoises et pour lesquels elle a déjà lancé une contre-offensive équivalente touchant notamment les importations de soja. Ces sanctions sont particulièrement surveillées dans la mesure où Pékin importe le tiers de la production américaine de soja. Concernant l'oléagineux, un faible motif de satisfaction est venu limiter le recul du cours lundi : la vente de 132 000 tonnes de soja vers une destination inconnue, selon les statistiques quotidiennes de l'USDA.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, contrat le plus échangé, a terminé lundi à 3,6700 dollars contre 3,7300 dollars vendredi à la clôture. Le boisseau de blé pour septembre, le plus échangé, a clôturé à 5,0800 dollars contre 5,1525 dollars vendredi. Le boisseau de soja pour novembre, également le plus échangé, a fini à 8,7200 dollars contre 8,9450 dollars en fin de semaine dernière.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous