Euronext Les céréales plombées par la crise sanitaire

AFP

Les cours du blé et du maïs reculaient, jeudi en début d'après-midi, devant l'aggravation de la crise sanitaire qui assombrit les perspectives pour la demande mondiale.

« La nervosité et la volatilité s'installent sur l'ensemble des marchés, conséquence principale de la nouvelle vague de la pandémie du Covid », constate le cabinet Agritel dans une note. « Il n'en fallait pas plus pour que les fonds procèdent à des prises de profits, motivés par les incertitudes qui pèsent sur la demande mondiale et sur les élections américaines », poursuit-il.

Vers 14h30 (13h30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre se repliait de 0,75 euro sur l'échéance de décembre à 203,25 euros, et d'un euro sur l'échéance de mars à 202,75 euros, pour un peu plus de 28 600 lots échangés. La tonne de maïs reculait plus franchement, avec une baisse de quatre euros sur l'échéance de novembre à 191,25 euros, et de 1,25 euro sur l'échéance de janvier à 184,50 euros, pour un peu plus de 1 500 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous