Analyses et cotations du maïs

Tendance des prix

1 mois
Maïs

Maïs (prix en €/t)

- Récolte: 2019

PlaceCotationVariation
Bordeaux Rendu 160€/t +1€/t
La Pallice Rendu 160€/t 0€/t
Rhin Fob 168€/t 0€/t
Bordeaux Fob 166€/t +1€/t
Pontivy Rendu 179€/t +1€/t

Récolte: 2018

PlaceCotationVariation
Bordeaux Rendu N.C 0€/t
Pontivy Rendu N.C 0€/t
Bordeaux Fob N.C 0€/t
Rhin Fob N.C 0€/t
La Pallice Rendu N.C 0€/t

Analyse quotidienne du 18/10/2019

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 11/10/2019 :

Le maïs US s'emballe

Entre réchauffement des relations sino-américaines et risques climatiques dans la Corn Belt, le maïs est reparti vivement dans le vert ce vendredi.

[La tendance quotidienne est publiée en fin de journée, après clôture d'Euronext.]

Le maïs a profité de l’emballement du marché américain ce vendredi pour venir se hisser au-dessus des 165 €/t en fin de séance. Les négociations sino-américaines auraient en effet fait des avancées notables et les opérateurs s’attendaient ainsi à une annonce imminente vendredi soir. La vague de froid et les neiges qui s’étendent aux États-Unis devraient en outre toucher le Nord-Ouest de la Corn Belt ce week-end ce qui réduirait sèchement le potentiel de rendement américain.

Les récoltes françaises sont par ailleurs toujours observées. Selon FranceAgriMer, elles accusent encore un retard important par rapport à l’an dernier, avec 14 % seulement des surfaces moissonnées au 7 octobre (65 % en 2018).

Les récoltes ukrainiennes sont également lentes, ce qui limite encore le potentiel d’export du pays. Les ventes depuis le 1er juillet ont tout de même déjà atteint 2,4 Mt, soit 600 kt de plus que l’an dernier à la même période.

Analyse hebdomadaire

Pression d'import

Le maïs européen reste capé à la baisse par les imports de maïs brésiliens et ukrainiens.

Le maïs européen a subi de légères pertes cette semaine, sous la pression des origines mer Noire. Les imports communautaires sont en effet toujours aussi dynamiques avec plus de 250 kt encore enregistrées par la Commission européenne la semaine passée. Le cumul depuis le début de la campagne atteint désormais les 5,7 Mt, soit un bond de 1,2 Mt par rapport à l’an dernier !

Les récoltes ukrainiennes sont certes ralenties, ce qui limite encore le potentiel d’export du pays, mais les chargements brésiliens vers l’Europe restent très dynamiques et permettent d’assurer la soudure entre les deux campagnes. Les ventes ukrainiennes s’appuient en outre sur un stock de report élevé pour se maintenir à un niveau supérieur à l’an dernier.

Le maïs français profite tout de même d’une bonne compétitivité dans les rations animales, notamment dans les régions du sud et vers l’Espagne, ce qui permet de traiter quelques affaires depuis début octobre. Les cours internationaux reçoivent en outre un peu de soutien avec les conditions climatiques toujours aussi difficiles rencontrées aux États-Unis.

Le Nord-Ouest de la Corn Belt a en effet subi une chute des températures et l’arrivée de précipitations neigeuses le week-end dernier, or les cultures souffrent encore d’un retard de développement notable. Les cartes météos sur les prochains jours semblent toutefois montrer une légère amélioration.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet