Analyses et cotations du maïs

Tendance des prix

1 mois
Maïs

Maïs (prix en €/t)

Récolte: 2018

PlaceCotationVariation
Bordeaux Rendu 160€/t 0€/t
La Pallice Rendu 159€/t 0€/t
Rhin Fob 163€/t +1€/t
Bordeaux Fob 164€/t 0€/t
Pontivy Rendu 182€/t +1€/t

- Récolte: 2019

PlaceCotationVariation
Bordeaux Rendu 159€/t 0€/t
La Pallice Rendu 159€/t 0€/t
Rhin Fob 160€/t 0€/t
Bordeaux Fob 164€/t 0€/t
Pontivy Rendu 174€/t 0€/t

Analyse quotidienne du 24/08/2019

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 16/08/2019 :

Semaine rouge

Le maïs manque de support pour se relancer après le rapport baissier de l'USDA.

[La tendance quotidienne est publiée en fin de journée, après clôture d’Euronext.]

Le maïs a finalement échoué dans sa tentative de rebond en concluant la semaine en territoire négatif. Depuis le dernier rapport USDA qui a révélé des surfaces américaines très nettement supérieures aux attentes, le marché peine en effet à trouver de nouveaux éléments pour relancer la tendance.

Les prix à l’export américain commencent tout de même à se raffermir en raison de problèmes logistiques dus aux basses eaux sur des parties du Mississipi. Cette inflation tend cependant à réduire encore un peu plus la compétitivité des maïs américains sur le marché international, au profit des maïs d’Amérique du Sud. La Corée du Sud a d’ailleurs acheté ce vendredi 63 kt de maïs d’origine sud-américaine, à 202,47 $/t C&F.

Le marché européen est quant à lui sous la pression de la nouvelle récolte record en Ukraine, malgré une campagne française compliquée et d’importants besoin dans le Sud de l’Europe.

Analyse hebdomadaire

Petit soutien américain

L'offre mer Noire pèse toujours autant sur le marché français et européen. Le potentiel américain inquiète toutefois les opérateurs.

Les prix du maïs ont ralenti leur chute mais continuent de perdre de la valeur sur le marché Euronext. Sans le soutien de Chicago, la tendance est en effet sous la pression de la récolte massive attendue en Ukraine. Les exports ukrainiens sont d’ailleurs toujours aussi dynamiques avec 1,6 Mt chargées depuis début juillet. Les conditions difficiles rencontrées dans les cultures françaises sont ainsi éludées par l’offre mer Noire.

Les prix outre-Atlantique retrouvent toutefois un peu de fermeté depuis quelques jours. Les opérateurs ont désormais digéré le chiffre des surfaces américaines annoncées par l’USDA le 12 août dernier et commencent à valoriser le risque rendement aux États-Unis. Le ProFarmer Tour annuel a d’ailleurs débuté lundi et révèle pour le moment des potentiels de rendements très décevants dans l’Ohio, le Dakota du Sud et l’Indiana. Les observations semblent moins inquiétantes dans le Nebraska, mais indique tout de même un potentiel inférieur à l’an dernier.

Le dernier Crop Progress de l’USDA a en outre révélé une nouvelle dégradation d’un point des conditions de culture US, malgré l’arrivée de pluies bénéfiques dans la Corn Belt ces derniers jours.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet