Analyse et cotation du maïs

Tendance des prix

1 mois
Maïs

Maïs (prix en €/t)

Récolte: 2017

PlaceCotationVariations
Bordeaux Rendu 153€/t +3€/t
La Pallice Rendu 153€/t -1€/t
Rhin Fob 153€/t +1€/t
Bordeaux Fob 153€/t +1€/t
Pontivy Rendu 165€/t +2€/t

Analyse quotidienne du 23/08/2017

Contenu réservé aux abonnés PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Tester gratuitement* Je m'abonne
*Sans engagement, vous bénéficierez d'une offre découverte d'une durée limitée pour les services Terre-net PRO
Blocage pro
Nous vous proposons toutefois l'analyse du 16/08/2017 :

Stable

En ce mardi 15 août, les prix sont restés stables.

Les prix du maïs n’ont que peu bougé ce mardi. La tendance américaine reste pourtant fortement baissière en raison du rapport USDA de jeudi dernier. Le département américain de l’agriculture a certes abaissé ses perspectives de production, mais le chiffre publié s’est tout de même révélé supérieur aux attentes du marché.

Par ailleurs, les conditions climatiques aux États-Unis tendent à s’améliorer. Des pluies sont en effet attendues sur une large partie de la Corn Belt durant la prochaine quinzaine.

Sur Euronext, le maïs à terme novembre 2017 et janvier 2018 a, sans conviction, engrangé 0,25 €/t à respectivement 162,50 €/t et 165 €/t. À Chicago, le rapproché a dégringolé de 7,25 c$/bu à 369 c$/bu.

Analyse hebdomadaire

Baisse

Les principaux producteurs mondiaux profitent de conditions climatiques favorables, ce qui pèse mécaniquement sur les cours.

Les prix du maïs ont poursuivi leur mouvement baissier cette semaine, dans un marché mondial marqué par une offre importante. Les origines sud-américaines continuent en effet d’abreuver l’Europe, et ce malgré la taxe à l’importation mise en place au début du mois.

Par ailleurs, les conditions climatiques se sont nettement améliorées aux États-Unis, avec l’arrivée de pluies bénéfiques sur une bonne partie de la Corn Belt. Les notations USDA sont d’ailleurs restées stables cette semaine, avec 62 % des cultures jugées « bonnes à excellentes ».

En Europe, le climat est également bon, et laisse présager un bon niveau de production, en France, comme en Ukraine.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet