Analyses et cotations du maïs

Tendance des prix

1 mois
Maïs

Maïs (prix en €/t)

Place Cotation Variation
Bordeaux Rendu 154€/t 0€/t

Récolte: 2018

Place Cotation Variation
La Pallice Rendu 154€/t -1€/t
Rhin Fob 150€/t 0€/t
Bordeaux Fob 160€/t 0€/t
Pontivy Rendu 167€/t 0€/t

Analyse quotidienne du 19/04/2019

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 12/04/2019 :

Mauvais fondamentaux

Les faibles ventes américaines et l'excellente récolte argentine pèsent sur la tendance.

Le maïs a cédé en territoire négatif hier soir dans le sillage de Chicago. Les ventes américaines internationales ont en effet été décevantes sur la semaine, avec seulement 548 kt contractualisées. Les opérateurs attendaient plutôt un chiffre compris entre 600 et 950 kt.

Le Rosario Exchange a par ailleurs décidé de relever à 48 Mt (+700 kt) son estimation de production argentine, soit un bond de 17 Mt en un an ! Ces éléments ont quelque peu écarté l’inquiétude grandissante concernant les semis américains, qui doivent faire face à l’arrivée d’une nouvelle tempête dans les prochains jours.

Sur Euronext, le maïs à terme juin 2019 et août 2019 a glissé de 0,50 €/t à respectivement 169,25 €/t et 173,25 €/t. À Chicago, le rapproché a reculé de 2 c$/bu à 368,75 c$/bu.

Analyse hebdomadaire

Décrochage

L'accumulation d'éléments baissiers a provoqué un enchaînement de série baissières.

Le prix du maïs est désormais entraîné dans une spirale baissière motivée par des éléments fondamentaux défavorables. Les récoltes sud-américaines apportent notamment de la pression sur la tendance internationale en avançant rapidement et en affichant des excellents rendements. La deuxième récolte brésilienne profite en outre de conditions climatiques très favorables à son développement.

En Europe également, la production est attendue sur de bons niveaux cette année. Les surfaces sont en effet en progression et, pour le moment, les semis avancent rapidement. Dans le même temps, les exports ukrainiens vers le marché communautaire ont durablement bloqué les opportunités de marché pour l’origine française, et ce malgré son regain de compétitivité.

Les États-Unis sont toutefois observés avec attention depuis peu. Le retour de la neige dans le Corn Belt et les conditions humides risquent de retarder les semis et pourrait donc redonner un peu de fermeté à la tendance. À suivre.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet