Analyses et cotations du maïs

Tendance des prix

1 mois
Maïs

Maïs (prix en €/t)

Récolte: 2018

PlaceCotationVariation
Bordeaux Rendu 163€/t 0€/t
La Pallice Rendu 163€/t 0€/t
Rhin Fob 162€/t 0€/t
Bordeaux Fob 168€/t 0€/t
Pontivy Rendu 184€/t 0€/t

Analyse quotidienne du 24/06/2019

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 16/06/2019 :

Nouvelle progression

Le rallye haussier du maïs s'est confirmé vendredi à l'aide de nouveaux gains.

Les prix du maïs ont accéléré à la hausse vendredi soir à Chicago, emportant avec eux les cotations Euronext. Les prix outre-Atlantique sont en effet toujours supportées par des pluies qui touchent une large partie de la Corn Belt et réduisent drastiquement le potentiel de production américain 2019. Ces inquiétudes côté offre font en outre face à des éléments rassurants concernant la demande.

Les États-Unis ont ainsi annoncé ce vendredi une vente de 125,61 kt vers une destination inconnue, tandis que la consommation intérieure est soutenue par une fabrication d’éthanol en nette progression.

Sur Euronext, le maïs à échéance août 2019 a grappillé 0,25 €/t, tandis que le terme novembre 2019 s’est réhaussé de 1,50 €/t, à 175,75 €/t.

Analyse hebdomadaire

Craintes sur l'offre américaine

La campagne américaine reste menacée par les pluies, tandis que la consommation intérieure augmente.

Les prix du maïs ont poursuivi leur mouvement de fermeté soutenu cette semaine de part et d’autre de l’Atlantique. Les conditions climatiques restent en effet très difficiles dans la Corn Belt avec des précipitations qui inondent les parcelles et des températures froides qui retardent le développement des surfaces plantées. Les notations de cultures sont donc toujours très faibles, avec 59 % de « bon à excellent », contre 78 % l’an dernier.

La demande internationale est de son côté de plus en plus vive comme en attestent les bons chiffres de ventes sud-américaines. Les exports brésiliens de maïs ont ainsi accéléré de 58 % cette semaine, à 173,2 kt. Les ventes internationales américaines sont quant à elle plus mesurées, mais la demande intérieure est en train d’augmenter considérablement.

Les besoins pour la fabrication d’éthanol sont notamment en progression notable depuis plusieurs semaines. L’administration Trump serait en outre en train d’envisager d’augmenter les mandats d’incorporation afin de dynamiser encore davantage les achats de maïs par l’industrie des biocarburants.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet