Atelier machinisme DIY Comment construire soi-même ses machines agricoles

Terre-net Média

Le do it yourself (DIY), dont la traduction littérale en français serait « faites-le par vous-même », est de plus en plus à la mode. Retour aux valeurs du travail manuel, mode de vie ou opportunité de réaliser des économies sont les moteurs de cette activité. Le DIY gagne aussi le machinisme agricole, accompagné par des communautés comme l’Atelier paysan ou l’Agrilab. La disponibilité des plans open source téléchargeables facilite aussi le développement de ce mouvement.

Visuel en 3D d'un plan de tracteur à télécharger gratuitement disponible sur InternetVisuel en 3D d'un plan de tracteur à télécharger gratuitement disponible sur Internet (©Open Source Ecology) N’avez-vous jamais envisagé de créer votre propre machine agricole car vous ne trouviez pas celle dont vous rêviez parmi l’offre des constructeurs ou parce qu’elles vous paraissaient trop chères ? Entre le rêve et la réalité, le pas peut désormais être franchi plus aisément grâce aux plans de machines en open source et aux Fab Labs.

L’open source est au départ un type de licence pour programme informatique. Cette licence permet un accès libre de droit et gratuit et rend possible l’utilisation et la modification du code source par tout le monde. Aujourd’hui, ce concept s'applique aux plans des machines y compris agricoles.

Vous voulez construire votre propre rotovator ou un autre outil de travail du sol, que ce soit pour diminuer le coût d’achat ou bien pour en faire un plus adapté à vos besoins ? Pas de soucis, vous le trouverez en suivant ce lien la liste des pièces, les plans et les étapes de construction.

Visuel en 3D du RotovatorVisuel en 3D du rotovator (©Open Source Ecology) 

Téléchargez gratuitement votre plan de tracteur

Si les projets plus ambitieux, comme la fabrication d’un tracteur, vous inspirent, vous trouverez les informations nécessaires en suivant ce lien : plans, listes des pièces, vidéos d’aide au montage pour un tracteur en open source …

Pour l’équipe d’Open source ecology, l’idée est à terme de proposer 50 plans pour permettre de reconstruire une civilisation à partir de zéro. Des projets sont en cours pour des andaineurs, des semoirs, des faucheuses et même des moissonneuses-batteuses. Mais, à ce jour, aucun projet n’est considéré par les contributeurs de ces pages comme pleinement fini.

D’une manière plus générale, l’esprit open source se veut révolutionnaire. Il s’agit d’entraide au niveau planétaire (et donc souvent en anglais) permise par l’Internet. Les technologies qui en sont issues doivent être « appropriées » ce qui signifie que ces technologies intermédiaires sont conçues avec une attention particulière aux aspects environnementaux, éthiques, culturels, sociaux, et économiques.

Toutefois, pour s’y retrouver dans ce maquis, il est préférable de se faire accompagner par des spécialistes qui peuvent non seulement vous aider à vous documenter mais aussi à prototyper la machine de vos rêves.

Le pionnier français s’appelle l’Atelier Paysan

Un exemple assez connu en France est l’Atelier Paysan qui se définit comme une coopérative d’auto-construction. Vous retrouvez sur leur site 16 plans de machines finalisés à télécharger sous licence « creative commons ». Ce type de licence autorise à partager, copier, distribuer et communiquer par tous moyens et sous tous formats ainsi qu’adapter, remixer, transformer et créer sous réserve de mentionner la paternité de l’œuvre (L’Atelier Paysan). Vous trouverez également plus de 40 machines dont les plans provisoires sont accessibles mais pour lesquelles la recherche est toujours en cours.

Extrait des plans du cultibutte de l’Atelier PaysanExtrait des plans du cultibutte de l’Atelier Paysan (©L'Atelier Paysan)

L’Agrilab est le plus grand fab lab agricole d’Europe

Au cours du mois d’octobre, UniLaSalle, à Beauvais dans l’Oise a ouvert AgriLab son fab lab destiné aux agriculteurs des Hauts-de-France. Il est hébergé au sein de cette université spécialisée en agriculture, agroalimentaire et environnement. Un fab lab (contraction de l'anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») est un lieu ouvert au public où il est mis à disposition toutes sortes d'outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets. L’idée est de créer de nouvelles économies en mode participatif.

AgriLab est composé de plusieurs entités. Le MédiaLab est le lieu pour se documenter ou créer de la documentation numérique. L’Électrolab est un atelier d’électronique qui permet de travailler sur la conception et la fabrication de circuits électroniques. La zone MécaLab est un atelier d’usinage où l’on peut travailler le métal ou le bois pour fabriquer des pièces mécaniques. Mais la vraie particularité de ce fab lab est la dimension des zones de prototypage qui permettent de laisser entrer un tracteur avec son outil attelé !

Alors ? Do it yourself !?

Diffuser gratuitement ses idées en mode collaboratif, réaliser les premiers prototypes fonctionnels, voilà qui a de quoi ravir ou déconcerter. Cette nouvelle économie n’en est encore qu’à ses balbutiements. Il y a fort à parier que les industriels reprendront les meilleures idées et les produiront de manière industrielle pour en abaisser le coût de fabrication. Si l’aventure vous tente, lancez-vous en sachant que l'investissement en temps sera important. Do it yourself !

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous