Mother Regulation G. Dericbourg : 1 000 € de surcoût pour un tracteur à freinage hydraulique

Terre-net Média

A partir du 1er janvier 2018, les nouveaux tracteurs commercialisés devront satisfaire aux exigences de la directive européenne 167/2013. La Mother Regulation impose des améliorations côté visibilité, performances de freinage et sécurité de l'opérateur. La rédaction fait le point avec Guillaume Dericbourg, responsable marketing produit chez Massey-Ferguson, sur le plateau de la Sima WebTV by Terre-net.

Pour visualiser la vidéo, cliquer sur l'image ci-dessus.

Terre-net : La « Mother Regulation », c’est quoi ?

G. Dericbourg : Il s’agit de la directive européenne 167/2013. Elle impose un certain nombre d’optimisations sur la machine, principalement au niveau de la visibilité, de la sécurité (protection sur les éléments tournants, signalétique…). Le plus important concerne le freinage. Le dispositif d’urgence devra être plus performant, ainsi que la connexion avec les outils attelés sur l’engin. Une double conduite de freinage, hydraulique ou pneumatique, sera par exemple obligatoire.

Terre-net : Quand entrera-t-elle en vigueur ?

G. Dericbourg : Toutes les machines mises sur le marché à partir du 1er janvier 2018 devront satisfaire aux exigences de la norme. Dans le cas d’un système de freinage hydraulique, les constructeurs bénéficient de deux années supplémentaires, soit jusqu’au 1er janvier 2020, pour équiper les engins.

Terre-net : Un tracteur neuf, donc en double ligne de frein, restera-t-il compatible avec mon ancienne remorque, qui pour le coup est équipée d’une ligne simple ?

G. Dericbourg : Oui tout à fait. Chez Massey-Ferguson, nous souhaitons équiper nos véhicules d’un dispositif capable de reconnaître si l’outil attelé est d’ancienne ou de nouvelle génération. Cela permettra de simplifier les raccordements et de maintenir un haut niveau de performance.

Terre-net : Finalement, grâce à cette solution, les changements seront presque invisibles pour l’agriculteur ?

G. Dericbourg : Oui, effectivement. C’est l’objectif de la marque.

Terre-net : Le prix de cette installation sera répercuté sur le prix du tracteur j’imagine. Quel sera le surcoût pour l’agriculteur ?

G. Dericbourg : L’option « double ligne pneumatique » est déjà disponible au catalogue. Son tarif est situé entre 3 et 5 000 euros, selon le modèle. La double conduite hydraulique devrait coûter environ 1 000 euros de plus qu’aujourd’hui. C’est du moins l’objectif de la marque.

Terre-net : Certains tracteurs répondent-ils déjà à cette directive ?

G. Dericbourg : Oui, la nouvelle gamme MF8700 lancée sur le Sima 2017 est la première série à satisfaire à la Mother Regulation.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous