Sondage Moins d'un agriculteur sur deux utilise de l'AdBlue !

Terre-net Média

Tier 4 interim, Tier 4 final, Tier 5... Les normes antipollution se succèdent et pourtant, selon le sondage réalisé sur Terre-net, en 2017, moins d'un agriculteur sur deux possède une machine dont le moteur injecte de l'AdBlue pour réduire les émissions d'oxydes d'azote dans l'atmosphère. L'occasion de rappeler ce qu'est l'AdBlue et à quoi il sert.

Trappe AdBlueSeulement 42,5 % des agriculteurs déclarent avoir au moins une machine fonctionnant avec de l'AdBlue. (©Terre-net Média)

AdBlue, quesako ?

Il s'agit d'une solution très pure, spécialement développée pour les moteurs diesel équipés d’un système de réduction catalytique sélective (SRC). Cette technologie répond aux normes d’émissions de gaz d’échappement Stage 4 et Stage 5. Elle a été mise en place en 2005 par les constructeurs de poids-lourds. Le principe est simple : convertir les oxydes d’azote en vapeur d’eau et en azote inoffensif pour l'environnement, grâce à l’utilisation de l'AdBlue.

La solution est composée principalement d’eau déminéralisée et d’urée. Elle est injectée dans les gaz d'échappement pour réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx) et ainsi se conformer aux normes d'émissions polluantes. Ce n'est ni un carburant, ni un additif. Le liquide incolore est biodégradable et soluble dans l'eau. 

Comment fonctionne l'AdBlue ?

Le liquide génère une réaction chimique quand il est injecté aux gaz d’échappement, dans le catalyseur du moteur diesel. Son action réduit significativement les NOx, polluants atmosphériques, contenus dans les gaz d’échappement. Injecté à haute température aux gaz d’échappement, l'urée contenu forme de l'ammoniaque. Résultat : la réaction chimique décompose tous les oxydes d’azote toxiques en vapeur d’eau (H 2 O) et en azote (N), inoffensifs pour l’environnement.

Selon les résultats du sondage réalisé sur Terre-net du 29 août au 5 septembre 2017, seulement 42,5 % des agriculteurs déclarent être équipés d'au moins une machine dont le moteur limite ses émissions de NOx grâce à la technologie SCR et l'AdBlue. Pour répondre aux normes en vigueur et réduire l'impact des machines agricoles sur l'environnement, 57,5 % des exploitants lecteurs de Terre-net doivent renouveler leur parc de matériel motorisé.  

À lire aussi >>> Les normes antipollution en agriculture.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous