Tracteur alternatif Noremat VSV, le porteur des accoroutistes

Terre-net Média

À l'occasion de l'introduction des moteurs stage 4, Noremat a apporté à son porteur VSV une multitude de nouveautés.

Noremat VSV au travail au lamier multidisquesNoremat VSV au travail au lamier multi-disques. (©Noremat)

Non... ce n'est pas un tracteur ! Pourtant, c'est un engin que l'on peut croiser aujourd'hui en France principalement sur les routes. Pour le Sima 2019, Noremat a apporté à son porteur VSV de nombreuses nouveautés.

Tout d'abord, le moteur perkins est maintenant compatible avec les normes antipollution stage 4. Un dispositif de crabotage offre la possibilité de passer de 4 à 2 roues motrices. Cela permet de diminuer la consommation de carburant et d'améliorer le rayon de braquage. La capacité du réservoir à carburant est portée à 190 litres et un réservoir d'AdBlue de 15 litres complète ce dispositif. Une buse astucieuse sur la sortie du pot d'échappement permet d'utiliser ces gaz comme souffleur.

Côté confort, la nouvelle version du VSV est équipée d'une colonne de direction réglable, d'une console de commandes regroupant ergonomiquement les différentes commandes de la machine. Un siège passager homologué route et travaux est également disponible. À noter un essuie-glace pour la vitre gauche de la cabine est désormais proposé en option.

À ce jour, 180 VSV sont en fonctionnement en France et à l'international. Les nouveaux modèles sont disponibles dès maintenant.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous