Trémie de fertilisation Agrisem lance DSA, une gamme de trémies arrière

Terre-net Média

Agrisem a présenté sa nouvelle gamme de trémies arrière lors d'Agritechnica. Deux compartiments, bénéficiant chacun d’une distribution électrique, épandent deux produits différents en même temps, à des doses différentes. De quoi par exemple semer rapidement les couverts végétaux ou apporter les bons éléments nutritifs pour le démarrage de la végétation. La visibilité vers l’outil est améliorée grâce au design plongeant qu'ont donné les ingénieurs à l'engin. Une caméra grand angle peut aussi être installée.

Trémie arrière DSA 2200 d'AgrisemLa trémie arrière DSA d'Agrisem a une forme plongeante pour augmenter la visibilité sur l'outil. (©Agrisem)

Agrisem se lance dans la fabrication de trémies arrière. Le constructeur a dévoilé sa nouvelle gamme DSA à l’occasion du salon Agritechnica de Hanovre (Allemagne). Selon la marque, il est indispensable de localiser la fertilisation pour la rendre plus efficace et surtout pour réduire la facture. En particulier en cette période de crise.

Du coup, épandre de l’engrais au même moment que le semis permet aux agriculteurs de mettre uniquement les éléments nutritifs dont la plante a besoin au démarrage. C’est aussi un bon moyen pour apporter des doses importantes sans multiplier les passages, en particulier lorsque les fenêtres météo sont courtes. Autre intérêt : semer des couverts végétaux

La trémie DSA est installée sur un châssis indépendant et modulable avec différents types d’attelages arrière. A l’avant, un dispositif trois points permet un attelage simple au tracteur. A l’arrière, le producteur peut accrocher tous les outils traînés tels qu’un cultivateur à dent, un déchaumeur à disques ou un combiné lames/disques. Pour compenser le manque de visibilité sur l’outil, la trémie a une forme plongeante et le constructeur propose aussi d’installer une caméra grand angle.

Trois modèles composent la gamme d'une capacité de 1 600, 2 200 ou 3 200 l. Le conteneur est divisé en deux cuves, équipées chacune d’une distribution électrique en inox. La machine est capable de distribuer deux produits à dose différente. C’est le même système qui équipe déjà les autres modèles de la marque. En outre, le débit s’ajuste automatiquement en fonction de la vitesse d’avancement, mesurée par un radar ou calculée par GPS.

L’opérateur pilote les fonctions de l’outil directement depuis la cabine grâce au terminal Touch 800 ou via le terminal du tracteur s’il est compatible Isobus. Ainsi, il module la dose d’engrais d’après les préconisations d’une carte de rendement préalablement chargée sur l’appareil. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous