Epandage de matières organiques Pilotage automatique des coupures de section chez Joskin

Terre-net Média

Le constructeur Joskin intègre aujourd’hui sur ses outils d'épandage de lisier un dispositif de pilotage automatique par sections, respectant la norme IsoBus Section Control. Autrement dit, il est désormais possible de disposer d’une coupure de tronçons automatique guidée par Gps.

Le constructeur explique  que « les conduites d'outils d'épandage Joskin sont munies de pincettes hydrauliques (injecteurs) ou pneumatiques (rampes à pendillards) de fermeture commandées par sections de une ou plusieurs conduites au moyen d'électrovannes pilotées par le système IsoBus Joskin utilisant les données de positionnement d'un récepteur Gps capable de communiquer des données normalisées Section Control. Le constructeur explique que « les conduites d'outils d'épandage Joskin sont munies de pincettes hydrauliques (injecteurs) ou pneumatiques (rampes à pendillards) de fermeture commandées par sections de une ou plusieurs conduites au moyen d'électrovannes pilotées par le système IsoBus Joskin utilisant les données de positionnement d'un récepteur Gps capable de communiquer des données normalisées Section Control. (©Joskin)

Joskin propose depuis quelques années l’utilisation de ses épandeurs via son boitier Isobus. Aujourd’hui, le constructeur étend les fonctionnalités de ce dernier en intégrant la coupure de tronçon automatique. Le boitier Joskin respecte le standard « Section Control » pour piloter automatiquement l'ouverture/fermeture des diverses sections d'un injecteur de lisier ou d'une rampe à lisier couplés à l'épandeur.

Cette évolution dans la gamme Joskin est récompensée d'une étoile dans le cadre du palmarès de l'innovation du Space 2014, les Innov'Space.

Il faut bien entendu être équipé d’une antenne Gps externe qui envoie le signal de position suivant le standard Section Control et l'application IsoBus compare celle-ci avec les positions précédemment enregistrées pour couper les sections au niveau des zones déjà fertilisées.Il faut bien entendu être équipé d’une antenne Gps externe qui envoie le signal de position suivant le standard Section Control. L'application IsoBus compare celle-ci avec les positions précédemment enregistrées pour couper les sections au niveau des zones déjà fertilisées. (©Joskin)

Pour mettre cette application en œuvre, Joskin « gère les différentes lignes d'épandage de son outil d'épandage en commandant les pincettes hydrauliques ou pneumatiques de fermeture des conduites par sections, par exemple 12 sections sur une rampe d'épandage Joskin PendiSlide de 12 m. Chaque section de pincette est commandée par une électrovanne individuelle, les sections extérieures de chaque côté pouvant être limitées à un seul élément (un seul tuyau dans le cas d'une PendiSlide) pour garantir un pilotage aussi précis que le niveau de précision du Gps (20 cm).

12 sections

Ainsi, en situation de passages adjacents, seule l'alimentation du tuyau extérieur sera coupée si le chauffeur se rapproche trop de la dernière ligne du passage précédent. Le timing de cette coupure peut en outre être paramétré par l'opérateur : pour éviter qu'un vide important subsiste entre deux passages adjacents, l'opérateur pourra par exemple régler la coupure en sorte qu'elle se déclenche lorsque le taux de recouvrement atteint 50 % (ce qui correspond à rouler avec le soc d'extrémité dans la trace du dernier soc du passage adjacent). »

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous