Bilan météo Un mois de janvier doux, et moins pluvieux que la fin 2019

Terre-net Média

Dans la continuité de décembre et de l’année 2019, ce premier mois de l’année 2020 aura été une fois de plus particulièrement doux. Seule une courte période fraîche s’est montrée entre deux grandes vagues de douceur. Frédéric Decker, de MeteoNews, dresse le bilan du mois.

HerbePeu de gelées au mois de janvier 2020. La température moyenne nationale s'établit à 7,2 degrés. (©Pixabay)

« La fraîcheur s’est imposée sur la France du 18 au 23 janvier. Et c’est tout ! Le reste du mois a été très doux, avec peu de gelées sur l’ensemble du pays et des après-midis parfois printaniers.

La température moyenne mensuelle nationale affiche 7,2 degrés, sixième valeur la plus forte pour un mois de janvier depuis 1946, derrière 1988, 2007, 2008, 2014 et le record de 2018 (8,2 degrés). L’écart atteint + 1,6 degré par rapport à la nouvelle normale 1991-2020, mais + 2,1 degrés par rapport à la normale 1981-2010. À noter que la moyenne trentenaire de janvier a gagné 2 degrés entre la période 1951-80 et 1991-2020 ! Le minimum absolu à basse altitude a été atteint le 22 à Luxeuil (Haute-Saône) avec - 7,6 degrés. À l’inverse, le maximum absolu national date du 29 à Socoa (Pyrénées-Atlantiques) avec 20,9 degrés.

Avec 7,5 degrés de moyenne, décembre-janvier 2019-20 arrivent en deuxième position derrière 2015-16 ! Une douceur remarquable qui s’inscrit encore une fois dans le contexte de réchauffement climatique, plus rapide à l’échelon local de la France qu’à l’échelon mondial.

Moins de pluie que fin 2019

Après une fin d’année extrêmement pluvieuse en 2019, janvier 2020 voit une accalmie. Ce qui n’a pas empêché quelques inondations de se produire dans certaines régions, les sols saturés en eau ne pouvant plus absorber la moindre averse supplémentaire. Il a surtout plu en fin de mois à partir du 26, au retour de conditions dépressionnaires d’origine océaniques. Mais il était un peu tard pour rattraper le retard des semaines précédentes. Au final, la France a reçu en moyenne 47 mm de précipitations pour une normale de 68 mm. Le déficit atteint donc 31 %. Rien d’exceptionnel toutefois, de nombreux mois de janvier ont été encore moins arrosés que 2020, le record appartenant à 1953 et ses 18 mm seulement. Clermont-Ferrand s’est contenté de 3 petits millimètres dans le mois essentiellement, le minimum national. En tête du cortège, nous retrouvons le Cap Béar, dans les Pyrénées-Orientales avec pas moins de 178 mm, dont 145 mm en quelques heures le 20 sous un épisode d’Aiguat marqué.

Si le déficit est presque généralisé, quelques régions ont connu des précipitations excédentaires : entre le sud de la Bretagne et les Charentes, les Pyrénées-Orientales et le Roussillon ainsi que l’est de la Corse.

La neige est restée aux abonnées absentes en plaine, tout au plus quelques rares flocons locaux. Il a en revanche neigé à très basse altitude dans les Pyrénées-Orientales et le Roussillon le 20 avant un rapide redoux. Peu de neige également en montagne en dehors de l’est des Pyrénées en fin de mois.

Bon ensoleillement

Sans atteindre des sommets, l’ensoleillement a été correct : 98 heures pour une normale de 87 heures, soit un excédent de 13 % et ce malgré une première quinzaine assez sombre. La seconde a en revanche été particulièrement lumineuse. C’est à Abbeville que l’astre du jour a le moins brillé : 41 heures seulement, et à Bastia qu’il a été le plus généreux : 177 heures. Les Hauts-de-France et le pourtour méditerranéen ont connu un ensoleillement plus faible qu’habituellement, sauf la Corse. En revanche, l’excédent a été remarquable de la région Centre au sud de l’Alsace, avec un record à Colmar (124 heures !).

Un énième mois très doux, phénomène se répétant inlassablement ces dernières années, notamment depuis 2014. L’accalmie côté pluie a permis d’éviter des inondations importantes, sans remettre en question le bon remplissage des nappes grâce au dernier trimestre 2019 très pluvieux. Si la tendance est encore à la douceur en février, elle voit le retour de la pluie et des intempéries… »

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média

D'après un communiqué de MeteoNews. Météorologue : Frédéric Decker.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous