Inrae Un nouveau laboratoire international associé franco-chinois sur l'agro-écologie

Terre-net Média

À l'occasion de la visite d'une délégation de la China Agricultural University (CAU) à Inrae le 16 janvier dernier, Philippe Mauguin, président directeur général d'Inrae et Peimin Jiang, président du Conseil de la CAU ont signé une convention pour la création du Laboratoire international associé (LIA) sur l'agro-écologie et le développement vert agricole (A-AGD).

Signature du LIA-A-AGDSignature du LIA-A-AGD entre Peiming Jang et Philippe Mauguin. (©Inrae - Bertrand Nicolas)

Ce laboratoire LIA-A-AGD a pour ambition « d'organiser la collaboration entre plusieurs établissements français de recherche et d'accompagner la transition de l'agriculture vers un modèle plus durable, multi-performant, fondé sur les principes de l'agro-écologie, tant dans les plaines céréalières du nord de la Chine qu'en France », présente Inrae. « En décembre 2017, une délégation conduite par Philippe Mauguin en Chine avait préfiguré l’initiative qui avait été promue lors de la visite du président de la République française en Chine en janvier 2018 pour conforter l’alliance entre les deux institutions et acter la future création d’un LIA commun dans le domaine de la transition agro-écologique ».

Ce nouveau laboratoire entend produire « des connaissances pour promouvoir des systèmes agricoles qui se fondent plus largement sur la biodiversité et sur les agroécosystèmes, à différentes échelles : du champ jusqu'à l'échelle continentale. [...] Côté Inrae, il implique trois unités de recherche : l’unité agro-écologie à Dijon qui coordonne le projet, l’unité Agro-écologie, innovations, territoires (AGIR) à Toulouse et l’unité Eco&Sols à Montpellier. Côté CAU, le projet est porté par le Département Resources and Environmental Science (Cres).

Ce projet comporte également une « forte dimension liée à l'enseignement et à la formation des futurs cadres qui conduiront cette transition écologique ». Parmi les établissements d'enseignement supérieur français impliqués : Montpellier SupAgro, AgroSup Dijon, ENSFEA, INP Toulouse pour l’Ensat, l’Université de Bourgogne et l’Université de Bourgogne Franche Comté.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous