Récolte des orges « Des disparités énormes » avec des rendements de 40 à 100 quintaux

Terre-net Média

Depuis une semaine, les orges arrivent dans les silos au nord-est de Paris. Les premières estimations de récolte font état de rendements très hétérogènes, allant de 40 à 100 quintaux.

Moisson« Il y a des disparités très fortes en fonction
des secteurs allant de 40 à 100 quintaux » 
(©Terre-net Média)
Depuis une dizaine de jours, la récolte des orges a commencé dans la moitié nord de la France. Au nord est de Paris, sur un secteur allant de la Champagne crayeuse aux Ardennes en passant par le sud Picardie, la cartographie des rendements reprend celle de la pluviométrie de ces deux derniers mois constate Jean-Olivier Lhuissier de Vivescia. « Il y a des disparités très fortes en fonction des secteurs allant de 40 à 100 quintaux ». Les rendements moyens seraient proches de ceux de l’année dernière et supérieurs à 70 quintaux. La qualité semble au rendez-vous avec des taux de calibrage de 90 % et un taux de protéines supérieur à 10. « Les zones les plus pénalisées seraient la Meuse, la Haute-Marne et le sud de l’Aube ».

A Bagneux, dans le sud ouest de la Marne, les membres de la coopérative Efigrain font le même constat, à la différence du rendement moyen qui avoisine les 85 quintaux. Les taux de protéines varient entre 9,5 et 10,5 et les PS de 72 à 73 avec des variétés comme Cervoise et Etincel. Matthias Benoist, administrateur de la coopérative, termine aujourd’hui ses escourgeons commencés samedi dernier. Il témoigne dans ce reportage.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous