Terrenales 2015 L’agriculture écologiquement intensive en démonstration

Terre-net Média

Organisées les jeudi 28 et vendredi 29 mai 2015, les Terrenales rassemblent les agriculteurs curieux de l’innovation, des technologies et méthodes qui optimisent l’utilisation des intrants, de la chimie, de l’eau et de l’énergie fossile.

Cette année, c’est la deuxième édition des Terrenales. Ce  rendez-vous qui a lieu tous les cinq ans réuni les agriculteurs qui ont choisi d’expérimenter et d’explorer l’agriculture de demain. Les 28 et 29 mai, à Saint-Martin de Fouilloux (49), les innovations pour une agriculture écologiquement intensive seront présentées en un même lieu.

Teaser Les Terrenales 2015 (@Terrenales)

Cent dix solutions concrètes seront à découvir sur plus de huit hectares. Cet espace sera décomposé en quatre pôles : fonctionnalités écosystémiques, connaissance du vivant, numérique et capteur ainsi que énergie, machine et robot. Ces quatre espaces exposeront aussi bien des solutions existantes que des innovations susceptibles de se développer. Du nouveau module d’élevage pour favoriser le comportement naturel des animaux, à l’outil d’aide à la décision pour davantage de précision en passant par les Gps pour animaux et les nouvelles variétés de semences : il y en aura pour tous les goûts.

L’objectif pour Terrena, organisateur de l'évènement, est de montrer les grandes tendances vers lesquelles l’agriculture va tendre dans la quinzaine d’années à venir. L’édition 2015 mettra l’accent sur la nécessité de changer l’agriculture par l’innovation, d’identifier les leviers de changements partout où ils se trouvent : agriculteurs, professionnels de l’agriculture et des instituts techniques, biologistes, agronomes, chercheurs, vétérinaires, spécialistes de la biodiversité…

Yoann Goubaud est ce que l’on appelle un sentinelle de la terre. Depuis 2 ans il teste sur sa ferme une association de culture à base de lupin et de céréales. Un reportage vidéo complet est à suivre dans quelques jours son exploitation. (©Terre-net-média) Yoann Goubaud est ce qu'on appelle un "sentinelle de la terre". Depuis deux ans il teste sur sa ferme une association de cultures à base de lupin et de céréales. Un reportage vidéo complet est à suivre dans quelques jours sur son exploitation. (©Terre-net média)  

Toujours en mouvement, l’agriculture écologiquement intensive s’enrichit des retours d’expériences des « Sentinelles de la terre ». Sur leurs exploitations, ces agriculteurs mettent déjà en œuvre des technologies et méthodes qui optimisent les rendements en utilisant moins de chimie, moins d’eau et moins d’énergie fossile. En valorisant leur production, ils génèrent aussi des économies de temps et d’argent. « Réussites ou échecs, ils échangeront avec leurs homologues pendant deux jours sur ce qu’ils ont réalisé, leurs difficultés rencontrées… Il n’y a pas mieux qu’un agriculteur qui parle à un autre agriculteur » explique Gérard Guilbaud, président du comité organisateur des Terrenales. Celui-ci attend plus de 10.000 participants : agriculteurs, invités et personnalités extérieures, professionnels de l’agriculture, étudiants…

Pendant ces deux journées, il y aura des démonstrations grandeur nature, des temps forts en tribune couverte, des ateliers présentant les dernières idées que propose l’agriculture écologiquement intensive et des remises de prix des « challenges Terrenales ». Mais c’est avant tout un lieu de rencontres afin de mutualiser des connaissances, des expériences et de favoriser l’émergence d’idées nouvelles.

Logo des Terrenales 2015Plus d'informations, sur le site des Terrenales 2015 (©Terrenales)


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous