; Remise des prix du challenge Négoce-Up' lors d'Innov-agri

Transition agroécologique Les lauréats du challenge Négoce-Up' dévoilés à Innov-agri

Terre-net Média

Négoce Expansion a profité du salon Innov-agri pour dévoiler les lauréats du challenge « Négoce-Up ». Parrainées par des négoces agricoles, les trois start-up en question se partagent une enveloppe financière de 50 000 euros et peuvent également bénéficier d'un accompagnement technique par Syngenta et Agri Sud-Ouest Innovation.

Lauréats et partenaires du Challenge Négoce-Up'De gauche à droite : Perrine Magréault et Pierre Compère (Agri Sud-Ouest Innovation), John Bernard (Gruope Bernard), Olga Bondoux (Assolia), Henri Desesquelles (Osiris Agriculture), Stéphanie Peyrot (Groupe Isidore), Cassarndre Feray (UV Boosting), Yann Lamy (Négoce Expansion) et Sébastien Evain (Syngenta). (©Terre-net Média)

« Innover les pieds sur terre » : telle est l'ambition affichée par le challenge national « Négoce-Up' », qui souhaite « faire émerger des solutions innovantes en faveur de la transition agroécologique ». Les trois start-up lauréates ont été dévoilées mercredi 7 septembre, sur le stand du Contrat de solutions à Innov-agri : 

  • Osiris Agriculture (parrainé par le Groupe Carré), pour son projet de « système d'aspersion sous feuillage pour une utilisation plus efficiente de l'eau et l'intégration de biosolutions au plus près des besoins des cultures légumières et de pommes de terre ».
  • Assolia (Groupe Bernard), pour son « outil de simulation des scénarios d'assolement pour optimiser les rotations. [...] L’outil permet notamment d'intégrer les contraintes d’exploitation ainsi que celles de la réforme Pac, et de simuler rapidement les 3 meilleures propositions d’assolement pluriannuel (sur 3 à 7 ans) permettant de dégager les meilleures marges brutes pour l’exploitant ».
  • UV Boosting (Groupe Isidore) pour « son équipement de stimulation des défenses naturelles de la vigne par flash UV. Combinée à des produits de biocontrôle et biostimulants, la stimulation UV permet de s’affranchir davantage de produits fongicides ». 

« Transformer des intuitions en innovations »

Les trois lauréats se partagent ainsi une enveloppe de 50 000 € (précisément 20 000 €, 18 000 et 12 000 €). Au-delà de l'aspect financier, ils peuvent également compter sur « l'accompagnement de leur négoce respectif ainsi que des partenaires du challenge, Syngenta et Agri Sud-Ouest Innovation sur des sujets réglementaires, techniques ou marketing par exemple », précise Pierre Compère, directeur de développement pour Agri Sud-Ouest Innovation.

Tous les participants et partenaires du challenge ont le même souhait : « transformer des intuitions en innovations, toujours au service des agriculteurs », ajoute Sébastien Evain, responsable de la communication externe et des relations médias chez Syngenta.

Trois prix "coups de cœur"

Lors de la remise des prix, les organisateurs du salon ont également tenu à mettre en lumière trois autres innovations avec les prix "coups de cœur":  « Toopi Organics pour son projet de développement de biosolutions urino-sourcées (négoce parrain : Groupe Isidore), Rosella pour sa solution d'analyse et de prédiction de la qualité des fourrages à destination des agriculteurs-éleveurs (D2N) et IAGE pour sa solution de gestion du risque Aphanomyces Euteiches dans les parcelles devant accueillir une culture de petit pois ou d’autres légumineuses (Asel).


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média