[Sondage] Semis de blé 2018 La majorité des agriculteurs préfèrent attendre la mi-octobre

Terre-net Média

Compte-tenu des conditions climatiques sèches de l'année, la majorité des agriculteurs comptent démarrer leurs semis de blé vers la mi-octobre, selon un sondage réalisé sur Terre-net entre le 25 septembre et le 1er octobre 2018, auprès de plus de 1 300 votants.

Semis de bléArvalis recommande de retarder la date de semis des blés, notamment dans les parcelles les plus sales. (©Terre-net Média) Décaler la date de semis du blé, présente, quand cela est envisageable, de multiples avantages : réduction du risque d'infestation par des pucerons et des cicadelles à l'automne, contamination limitée de la céréale par le piétin-verse et le piétin-échaudage, meilleure maîtrise des adventices,... Compte-tenu des conditions climatiques sèches, cette pratique devrait être largement suivie dans de nombreuses régions françaises.

En effet, de nombreux agriculteurs n'ont pas pu réaliser de faux-semis à cause de la sécheresse, ou s'ils ont été réalisés, c'est avec une efficacité moindre... Dans ces conditions, Arvalis recommande de retarder les dates de semis de blé, en particulier pour les parcelles infestées en vulpin et/ou ray-grass.

Selon un sondage réalisé sur Terre-net entre le 25 septembre et le 1er octobre 2018, auprès de plus de 1 300 votants, près de 65 % des agriculteurs envisagent donc de démarrer leurs semis de blé à la mi-octobre, contre moins de 50 % en 2017 (d'après le même sondage publié en 2017 sur Terre-net). Ils sont 24,1 % à avoir attendu le mois d'octobre pour commencer et 11,9 % à avoir attaqué dès la dernière semaine de septembre.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous