[Bandes ligno-cellulosiques] Le taillis de saule à très courte rotation et à fort potentiel de production

Terre-net Média

Parmi les différentes bandes ligno-cellulosiques, le taillis de saule à très courte rotation se montre très efficace dans la lutte contre l'érosion des sols. Dans le cadre du projet Innobioma, la chambre d'agriculture de Seine-Maritime a travaillé, en lien avec ses partenaires, à un itinéraire technique adapté et à la construction d'une filière de valorisation locale pérenne.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.

Utilisé en tant que bande ligno-cellulosique, le saule permet de « limiter les ruissellements et l'érosion des sols dans les parcelles agricoles, grâce à son système racinaire important », explique Bastien Langlois, conseiller biomasse énergie à la chambre d'agriculture (CA) de Seine-Maritime. Si l’itinéraire technique du miscanthus est bien connu (notamment grâce au RMT biomasse et territoires), plusieurs questions se posaient concernant le saule dans le cadre du projet Innobioma.

D'après les essais réalisés dans la zone pilote de la Pointe de Caux, « la conduite de taillis à très courte rotation (TTCR) de saules permet de produire, selon les variétés, entre 8 à 16 tonnes de matière sèche par ha à partir de la seconde récolte ». L'accroissement annuel des saules est fort la première année et il diminue légèrement avec le temps. « Les diamètres peuvent atteindre 5 à 6 cm en 3 ans. Il est donc nécessaire de couper les saules régulièrement, tous les 2 à 3 ans ». Cette culture a un cycle de production sur 21 ans.

Parmi les particularités à prendre à compte : le besoin de matériel spécifique pour la plantation et la récolte. Pour accompagner les agriculteurs dans ces démarches et leur garantir les meilleures conditions de culture, des machines ont été achetées par la CA de Seine-Maritime. Si l'itinéraire technique est assez simple (temps de travail réduit et besoins en intrants limités), il convient toutefois d'être très vigilant dans la lutte contre les adventices. En effet, une présence trop importante pourrait pénaliser la pousse des saules, et donc impacter fortement le rendement. Les essais réalisés ont permis aussi d'adapter l'itinéraire technique au fil des années. Par exemple, « planter les saules entre novembre et février s'avère plus adapté qu'en avril-mai. C'est plus sécurisant pour l'implantation et cela permet d'éviter un manque d'eau potentiel », explique Bastien Langlois.

Une filière locale pérennisée

Côté valorisation, plusieurs essais de combustion ont été réalisés en 2016 et 2017 dans une chaufferie collective bois. D'après les résultats, « un ressuyage des plaquettes et/ou un mélange avec des produits plus secs est conseillé ». Un partenariat entre les agriculteurs et Biocombustibles SAS (structure d'approvisionnement en bois énergie normande) a été mis en place en 2016. « Une convention de 13 ans garantit la reprise des plaquettes de saules et leur valorisation en chaufferie, à un prix indexé sur les plaquettes forestières, garantissant ainsi la pérennité de la filière ».

[En résumé] Avantages et contraintes du taillis de saule à très courte rotation (Source : Innobioma)

AvantagesFacteurs limitants
Culture pérenne favorisant la lutte contre l'érosion des sols car constitue un couvert en hiverSensibilité forte à la concurrence d'adventices la première année
Culture peu exigeante au niveau du type de solSensibilité au stress hydrique l'année de l'implantation
Culture à fort potentiel de productionEntrée en production 3 ans après l'implantation
Besoins limités en intrantsRécolte avec du matériel spécifique
Temps de travaux réduitsDestruction et remise en état de la parcelle à prévoir en fin de cycle
Stockage de carbone

Culture favorable à la petite faune et aux auxiliaires de cultures

La récolte de saule se déroule en hiver, lorsque la sève est redescendue et que les feuilles sont tombées. Cette intervention est à privilégier sur sols portants. >>> Ci-dessous, quelques photos de la récolte 2019.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous