Lin fibre « Une récolte 2018 rassurante pour la filière »

Terre-net Média

Le Cipalin se veut rassurant quant à la récolte de lin fibre 2018. La hausse des surfaces se poursuit cette année avec au total 123 000 ha dans les trois principaux pays producteurs (France, Belgique et Pays-Bas). Et les tests de teillage effectués présentent une récolte prometteuse en qualité.

Champ de lin fibre Avec un début de campagne plutôt inquiétant, le Cipalin présente une récolte de lin fibre 2018 rassurante. (©Cipalin) Le Comité interprofessionnel production agricole du lin (Cipalin) annonce une récolte 2018 de lin fibre « rassurante ». En effet, les tests de teillage effectués dans les différents départements liniers français (Calvados, Eure, Seine-Maritime, Oise, Somme, Pas-de-Calais, Nord, Seine-et-Marne, Orne, Aisne) profilent une « récolte prometteuse en qualité ». La hausse des surfaces, connue en 2017 (+ 10 %), se poursuit encore cette année avec + 5 %, « soit un total estimé de 123 000 ha dans les trois pays producteurs (France, Belgique et Pays-Bas) dont 105 000 ha en France », ajoute le Cipalin.

Dans ces trois pays, la campagne se termine « avec des ventes importantes de lins teillés, 141 000 tonnes entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018. La production est stable grâce au report de paille pratiqué par la majorité des teillages », présente le Cipalin. Les quantités de lin teillés produits devraient être en augmentation par rapport à la récolte précédente « grâce à une bonne teillabilité ».

Le contexte de début de campagne n’était pourtant pas au beau fixe pour cette « culture exigeante » avec les semis tardifs de l'année. Il a été rattrapé par un « mois de juin propice à la culture ». De plus, « la sécheresse qui a suivi a avancé les arrachages et les récoltes se sont déroulées normalement », précise le Cipalin. Les rendements de paille attendus sont de l’ordre de 6,3 t/ha environ. Quelques pertes de surfaces ont eu lieu dans l’Eure à cause du vent avec « 1 000 ha envolés ». Dans ces cas-là, « la souscription à une assurance-récolte permet de limiter le risque financier ».

« Notre responsabilité d'agriculteur/de teilleur impliqué dans une filière dynamique et innovante est de pouvoir fournir de la fibre de lin en quantité et qualité suffisantes. Sachons profiter de cette période propice pour investir. Nous pourrons ainsi fournir un travail toujours de meilleure qualité et continuer de produire des fibres qui répondent aux exigences des clients filateurs européens, indiens et chinois. C'est le moment aussi pour l'interprofession de travailler sur notre plan de filière. Nos marchés changent et évoluent, nous devons les accompagner », déclare Bertrand Gomart, président du Cipalin.

Quelques chiffres sur la filière lin fibre européenne :
  • Premier producteur mondial avec 85 % dans 3 pays : France 80 % - Belgique 15 % - Pays-Bas 5 %
  • 117 371 ha de lin fibre en Europe et 141 000 t de fibres teillées
  • 98 263 ha en France et 115 000 tonnes de fibres teillées

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous