Euronext
Le blé en léger retrait face à la compétition mer Noire

Les cours du blé retombaient en territoire négatif jeudi à la mi-séance sur Euronext. La tendance est de nouveau mise sous pression par le renforcement de l’eurodollar, provoqué cette fois par les propos du président de la Fed concernant un ralentissement du resserrement monétaire outre-Atlantique. Le raffermissement de l’euro face au dollar entame en effet la compétitivité des origines UE sur la scène internationale.

Les premiers retours concernant le dernier appel d’offres algérien font par ailleurs état d’un tarif traité à 355,50 $/t C&F, contre 367,50 $/t rapporté lors du tender du 8 novembre dernier. Le volume est quant à lui estimé à 420 kt, dont une large partie serait à nouveau d’origine mer Noire. La présence de bateau français est toutefois probable.

Peu avant 14h00, le blé Euronext à échéance mars 2023 se dégradait de 1,75 €/t, à 314,25 €/t, tandis que le contrat mai 2023 diminuait de 1,75 €/t, à 312,75 €/t. Le maïs Euronext à livraison mars 2023 reculait de 2 €/t, à 298,50 €/t, le terme novembre 2023 baissait de 0,50 €/t, à 281 €/t.

Inscription à notre newsletter
a lire également
synthèse des indicateurs
marché à terme
  • Blé tendre 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t
  • Maïs tendre 03/2022
    -12€/t
    393,75€/t
  • Colza 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t
physique
  • Blé tendre 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t
  • Maïs tendre 03/2022
    -12€/t
    393,75€/t
  • Colza 03/2022
    +12€/t
    393,75€/t

Déja 1 réactions