Euronext
Le blé peine à rebondir sur Euronext

Les cours du blé hésitaient à repartir à la hausse mardi à la mi-séance sur Euronext. Abares a en effet rapidement renvoyé le marché dans le rouge lundi soir en relevant de 4,4 Mt son estimation de récolte australienne cette année, à un nouveau record de 36,6 Mt ! La concurrence russe continue en outre de tirer l’ensemble des marchés mondiaux après une récolte de blé 2022 elle aussi historiquement élevée.

Les prix du maïs restent également sous pression face à la pression de l’origine brésilienne et aux risques de récession économiques. La perspective d’une hausse des taux directeurs de la Fed plus longue qu’initialement anticipé a par ailleurs plombé le moral des opérateurs ce lundi. À noter toutefois, les conditions de semis en Argentine préoccupent de plus en plus en raison d’une montée des températures et d’un état de sécheresse marqué dans le pays.  

Vers 13h00, le blé Euronext à échéance mars 2023 avançait de 0,25 €/t, à 304,25 €/t, tandis que le contrat mai 2023 progressait de 0,25 €/t, à 302,75 €/t. Le maïs Euronext à livraison mars 2023 s'appréciait de 0,25 €/t, à 292 €/t, le terme juin 2023 se relâchait de 0,5 €/t, à 293,50 €/t.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Déja 2 réactions