Coopérative agricole bio Changement d'échelle pour Biocer avec un nouvel outil industriel

Terre-net Média

Pour accompagner l'essor de la demande en céréales bio, la coopérative agricole Biocer a inauguré cette campagne un nouvel équipement de stockage, de triage et d'ensachage.

Installée en Normandie depuis 1988, Biocer est une coopérative de céréales 100 % biologiques. « En 2016, dans une période où la demande de céréales bio est plus forte que l'offre, les coopérateurs décident de se lancer dans un projet qui pourrait répondre aux besoins de stockage, de triage, d'ensachage », présente Biocer dans un communiqué. L'objectif : «  permettre le développement de la meunerie pour valoriser les céréales produites par les agriculteurs de la coopérative ». Peu à peu, une synergie se créé alors pour aboutir à la mise en place d'un nouvel outil industriel, inauguré le 2 août dernier à Marcilly-la-Campagne dans l'Eure. Pour sa première campagne, environ 2 000 t ont été collectées sur ce site, avec l'objectif de deux rotations par an, soit 8 640 t (2 x 4 320 t).

Ce nouvel équipement représente un investissement majeur pour Biocer. « Il traduit notre volonté de rester la coopérative spécialiste de la collecte du stockage et du triage des produits biologiques sur son territoire, précise Olivier Reboul, président de Biocer. L'outil industriel se doit d'être moderne, efficace, performant et 100 % au même titre que nos adhérents. C'est une vitrine sur notre savoir-faire, et une ouverture pour notre développement futur auprès des producteurs et des acteurs de la filière ».

Pour répondre à cette ambition, il est notamment équipé d'un « trieur optique dernière génération », permettant d'analyser la forme, la couleur et la qualité du grain, mais aussi d'un « groupe froid afin de mieux maîtriser les ravageurs », etc.

« Dès le départ, le projet a été pensé pour qu’il soit totalement adapté au bio. Ce travail a obligé la coopérative à monter en compétences dans toute la chaîne du travail du grain, depuis la production jusqu’à la commercialisation, complète Éric Béliard, directeur de Biocer. La qualité finale du grain passe par toutes ces étapes, et notre savoir-faire s’est enrichi du travail de réflexion que nous avons mené, en interne et avec nos partenaires techniques, pendant la conception du projet. Notre outil est donc entièrement conçu pour nos productions bio, et nous sommes à même d’accompagner les agriculteurs pour faire évoluer leurs pratiques, depuis le semis jusqu’à la conservation de la récolte, afin d’assurer une qualité optimum du grain ».

La coopérative Biocer en quelques mots :
  • 230 adhérents, 18 500 t collectées, 9 800 000 € de chiffre d'affaires
  • Collecte et travail du grain en vrac dans 5 lieux de stockage : Grohan (Eure) 1 500 t ; Beaumont (Eure) 4 400 t ; Fouilloy (Oise) 5 000 t ; Maisse (Essonne) 5 000 t et désormais Marcilly-la-Campagne.
  • Commercialisation assurée depuis 2017 par Fermes Bio, union de coopératives 100 % bio française : Biocer, Probiolor et Cocebi (20 % de la production totale de céréales bio en France)
  • Production de semences assurée depuis 2011 sous la marque Ubios par Union Bio Semences (UBS)
  • Production et commercialisation de farines bio de blé, épeautre, seigle, engrain, orge et sarrasin.
  • Production de pain et de viennoiseries bio

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous