Réforme de la Pac Le Ceja appelle à doubler l'ambition de renouvellement générationnel

CLG Terre-net Média

Les jeunes agriculteurs européens demandent aux députés de doubler l'ambition de renouvellement générationnel dans le secteur agricole. Ils les appellent à traduire leur soutien dans les négociations sur la réforme de la Pac en un financement et des mesures concrètes et efficaces au niveau de l'exploitation.

« Bien que nous apprécions le soutien vocal exprimé aux jeunes agriculteurs lors des négociations, il est crucial que plus d’ambition soit manifestée ou que l’objectif de renouvellement générationnel de la future Pac ne soit pas atteint. Les députés ont la responsabilité d'aider les jeunes à construire leur avenir dans l'agriculture. Pour ce faire, il est fondamental de percevoir un revenu décent », a déclaré Jannes Maes, président du Conseil européen des jeunes agriculteurs (Ceja).

Ainsi, le Ceja se félicite de la séparation de l'allocation budgétaire pour les jeunes agriculteurs dans les propositions législatives. La Commission propose en effet d’allouer 2 % des enveloppes nationales dédiées aux paiements directs à la mise en place d’aides à l’installation et d’un revenu supplémentaire pour les jeunes agriculteurs. « Toutefois, le montant proposé sera insuffisant pour atteindre l'objectif de la politique de renouvellement des générations. Il faut montrer plus d'ambition au niveau de l'UE afin que les États membres puissent garantir que les jeunes agriculteurs soient suffisamment pris en charge. »

Le renouvellement générationnel est un enjeu majeur pour l'avenir de l'agriculture européenne. Le Ceja exhorte donc toutes les personnes impliquées dans les négociations à tenir compte des jeunes des zones rurales lors des discussions et à traduire leur soutien vocal en mesures ambitieuses.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous