Les Agri-Youtubeurs L’agriculture expliquée par les agriculteurs : halte aux idées reçues

Terre-net Média

David, Antoine, Thierry, Étienne, Théo, Gilles… Ils sont agriculteurs et ont décidé de montrer la réalité de leur métier. Afin de répondre aux nombreuses critiques dont ils sont la cible, ces agri-youtubeurs de toute la France filment leur quotidien et postent leurs vidéos sur les réseaux sociaux.

Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à communiquer sur leur métier afin de faire oublier leurs idées reçues au grand public mais aussi pour se défendre des accusations des détracteurs de la filière.Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à communiquer sur leur métier afin de faire oublier au grand public ses idées reçues mais aussi pour se défendre des accusations des détracteurs de la filière. (©Watier-visuel) Avec l’augmentation des actions anti-élevage, les scandales sanitaires ou les débats de société quant à l’influence de l’agriculture sur la santé, les agriculteurs français voient leur image se ternir au sein de la société. Et la majorité estiment qu’il est grand temps d’agir.

Et ils l’ont fait ! Ils sont quelques-uns à s’être lancés dans une campagne de communication sur les réseaux sociaux. Principalement à travers des vidéos postées sur Youtube, les agriculteurs ouvrent les portes de leurs fermes. Comme si vous y étiez, visitez leurs exploitations, apprenez-en davantage sur les pratiques agricoles et posez même vos questions !

Découvrez les chaînes Youtube d'Agriskippy, Étienne, Gilles, David, Théo ou encore Thierry.

D’ailleurs, en parcourant les commentaires, on s’aperçoit que les interactions sont nombreuses : les néophytes de l’agriculture posent leurs questions auxquelles l’auteur répond et puis d’autres agriculteurs connectés prennent la relève… De vrais échanges ont lieu. Bien entendu, certaines personnes restent très fermées et tiennent même des propos assez virulents. Il suffit de parcourir les commentaires pour constater le mépris de certains.

Une réponse des agriculteurs face aux stigmatisations

La plupart des agriculteurs ont commencé à faire des vidéos pour partager leurs techniques avec d’autres. C’est par exemple le cas du Youtubeur « Gilles vk agriculteur du Loiret ». Il publiait en avril 2016 sa première vidéo « ajustage dose d’azote » dans laquelle il expliquait sa technique de calcul d’apport d’engrais sur ses parcelles. Cependant, ces « tutos » entre agris ayant suscité de plus en plus d’engouement (parfois plus de 10 000 vues par vidéo), ils interpellent désormais le grand public. Gilles a d’ailleurs publié en septembre 2017 une vidéo intitulée « Glyphosate : pourquoi et comment je l’utilise ? ».

Cliquez sur l'image pour visionner la vidéo de Gilles sur le glyphosate

Le glyphosate : un véritable sujet d’actualité qui a fait couler beaucoup d’encre et dont on aura tout lu et entendu. Nos confrères du journal Libération ont par exemple affirmé que « les agriculteurs pouvaient se passer du glyphosate ». Mais qu’en est-il du point de vue des agriculteurs, premiers utilisateurs ? Différentes explications permettent bien souvent de se forger une véritable opinion sur le sujet.

Les éleveurs montrent le bien-être de leurs animaux

Tout comme l’épisode glyphosate, l’élevage a fortement été stigmatisé ces derniers temps. En tête, nous avons très récemment cet humoriste français qui a publié une vidéo choc de l’élevage laitier sur son compte Facebook. Rémi Gaillard appelait alors à la « libération des vaches ». Une véritable propagande à laquelle les éleveurs ont répondu.

La vidéo à charge a d’ailleurs été très rapidement supprimée du compte Facebook de l’humoriste. Antoine Thibault, éleveur laitier connu par ses pairs sous le pseudo « Agriskippy » a très rapidement réagi sur sa chaîne Youtube afin de répondre aux accusations de maltraitance.

Cliquez sur l'image pour visionner la vidéo d'Agriskippy

Habitué à mettre les mots et surtout les images sur les points sensibles de son métier évoqué par les défenseurs de la cause animale, Antoine poste régulièrement des vidéos sur sa chaîne. Bien-être animal, conséquences d’une France sans élevage, pâturage, vêlage, séparation du veau, alimentation de ses animaux… Son objectif : « montrer la réalité car tout n’est pas laid ou horrible, comme le laissent penser les détracteurs de la filière », a-t-il expliqué lors d’une interview accordée à Web-agri.

À voir aussi, l'interview d'Agriskippy : « Je montre au grand public la réalité de l'élevage »

Bien-sûr, ces vidéos ne feront certainement pas changer d’avis les tracteurs de l’élevage ou même de l’agriculture en général, mais elles laissent la parole aux principaux acteurs qui sont les mieux placés pour parler de leur métier !

(1) Sondage effectué du 31 mars au 10 avril 2017 par internet, auprès d’un échantillon national de 938 agriculteurs professionnels connectés, âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : région et orientation principale de l’exploitation (grandes cultures/polyculture-élevage/autres : viticulture-arboriculture-maraîchage). Source : RGA 2010.
© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous