Agriculture bio Les retards des aides bio soldés « au printemps », selon Macron

AFP

Les retards de versements des aides bio européennes aux paysans français au titre des années 2016 et 2017 seront soldés « au printemps », a affirmé jeudi le président Emmanuel Macron lors d'une réunion avec un millier de jeunes.

Les aides bio recouvrent les aides à la conversion et au maintien de l'agriculture biologique, ainsi que les MAEC (aides favorisant le développement de l'agro-écologie).

Après avoir fait l'éloge du bio comme l'une des « voies d'avenir » de l' agriculture française et déploré que la France soit déficitaire et importe « pour un milliard d'euros de bio », Emmanuel Macron a été apostrophé par plusieurs jeunes élèves de lycées agricoles sur les retards de versements des aides bio en France, lors de cette réunion dans le gymnase de la petite ville d'Etang-sur-Arroux (Saône-et-Loire). « Il y avait 4 milliards d'euros à verser au total, il y a encore 300 millions sur ces 4 milliards qui sont à verser », a finalement précisé à l'un de ces jeunes Emmanuel Macron, s'appuyant sur une note de son ministre de l'agriculture, Didier Guillaume. « Donc il y a 10% qui sont encore à verser sur 2016/2017, ce sera fini au 15 mars, donc vous pouvez rassurer vos parents », a-t-il poursuivi, affirmant : « Au printemps ce sera soldé ».

Emmanuel Macron avait auparavant rappelé l'existence de « gros dysfonctionnements administratifs » en France pour le versement des aides agricoles, affecté par des « problèmes informatiques et techniques ». Au ministère de l'agriculture, on précise qu'il reste exactement 290 millions d'euros de ces aides bio à verser, sur lesquels les agriculteurs ont d'ores et déjà touché 230 millions d'euros au titre des avances de trésorerie et qu'il reste donc 60 millions d'euros d'argent frais à leur verser.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous