; Recensement agricole 2020 : âge des exploitants et avenir des fermes

Parmi les plus de 60 ans Seuls 25 % des agriculteurs prêts à céder leur exploitation

Terre-net Média

En décembre dernier, le service de la statistique et de la prospective du ministère de l'agriculture avait publié les résultats provisoires du recensement agricole 2020. Les ultimes données viennent d'être dévoilées dans l'Agreste primeur de juillet 2022, notamment concernant l'âge des agriculteurs, l'avenir de leurs exploitations et les jeunes installés depuis 10 ans. Découvrez les principaux chiffres à retenir.

L'Agreste primeur de juillet 2022 confirme la disparition de 100 000 fermes et de 108 000 exploitants en 10 ans, révélée il y a six mois par les résultats provisoires du recensement agricole 2020. Comme le vieillissement des chefs d'exploitations : 43 % ont plus de 55 ans et 25 % plus de 60 ans (+ 7 et 5 points respectivement par rapport à 2010). Leur âge moyen a augmenté, passant de 50,2 à 51,4 ans. Plus de 210 000 devraient ainsi prendre leur retraite dans la prochaine décennie. La proportion de moins de 40 ans reste, elle, proche de 20 %.

Retrouvez les résultats provisoires du recensement agricole 2020.

50 % des fermes pilotées par des agriculteurs > 55 ans

Des chiffres déjà plus ou moins connus via différentes projections. D'autres ne le sont peut-être pas autant : la moitié des fermes françaises sont pilotées par au moins un agriculteur de plus de 55 ans, et même 54 % en grandes cultures et 52 % en bovins viande. En vaches laitières, le pourcentage est légèrement en deçà : 45 %.

25 % sont dirigées par des exploitants > 60 ans.

Un quart des structures sont aux mains d'au moins un exploitant de plus de 60 ans, soit 104 000 au total pour 5,1 Mha, et plus d'un tiers sont orientées "grandes cultures". Les exploitations dirigées par au moins un producteur de plus de 55 ans sont en général plus petites, moins souvent en agriculture biologique (9 % contre 19 % chez les moins de 40 ans) et en circuits courts (19 contre 31 %).

age des agriculteurs par production

Des exploitants plus vieux dans le Sud et le Centre

Comme le montre la carte ci-dessous, les agriculteurs sont plus âgés dans l'ouest de l'Île-de-France, la Normandie, le pourtour méditerranéen, le sud-ouest et surtout l'Occitanie, avec 38 % de plus de 55 ans en Lozère et 52 % en Haute-Garonne et dans les Hautes-Pyrénées. Ils sont un peu plus jeunes dans les Pays de la Loire et la Bourgogne-Franche-Comté.

age des agriculteurs par region

Quid de la transmission pour 65 % des + de 60 ans ?

Parmi les plus de 60 ans, un tiers des producteurs n'envisagent pas de cesser leur activité dans les trois ans qui viennent, par nécessité de travailler ou en l'absence de repreneur, et un tiers ne sait pas encore ce qu'il va faire, une indécision d'autant plus forte quand la taille de l'exploitation diminue. Seul un quart devraient transmettre leur exploitation, généralement à quelqu'un de leur famille (20 %, 6 % seulement projettent de céder à un tiers), et cette part s'accroît avec la dimension des entreprises agricoles. Peu d'exploitants pensent laisser partir leur ferme à l'agrandissement (6 %) ou pour des usages non agricoles (1,1 %).

devenir des exploitations agricoles selon leur taille

Qui sont les jeunes installés depuis 2010 ?

Du côté des jeunes agriculteurs, ceux qui se sont installés depuis 2010 ont 41,7 ans en moyenne et sont aux manettes de près d'un quart des fermes. Comparé aux installations antérieures et à la moyenne nationale, la part de femmes est supérieure (+ 10 points, soit un tiers des jeunes installés). À l'inverse, la proportion de successeurs dans le cadre familial est inférieure (- 10 à - 15 points), mais représente quand même les deux tiers de la totalité des installations agricoles.

- 15 % d'installations dans le cadre familial qu'en 2010.

Le niveau de formation a nettement progressé : le pourcentage de bacheliers est passé de près de 50 % à quasiment 75 % et dépasse de 20 points celui pour l'ensemble des agriculteurs. Le part de jeunes ayant suivi des études supérieures a, quant à elle, doublé pour atteindre 44 %.

Enfin, 20 % des nouveaux producteurs sont en bio et 30 % choisissent des modes de distribution de proximité pour leurs produits, deux tendances en progression (+ 10 points et + 7 points au-delà de la moyenne calculée toutes exploitations confondues). Point intéressant à signaler : près des deux tiers semblent privilégier les petites structures (+ 9 à + 7 points). 

chiffres sur les jeunes installes depuis 2010


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média