Coopérative agricole Tereos réduit sa perte nette semestrielle grâce à une amélioration du marché

AFP

Le premier sucrier français Tereos (marque Béghin Say), qui fait face à un marché en crise, a annoncé vendredi avoir réduit sa perte nette au premier semestre de son exercice décalé 2019/20 à 21 millions d'euros contre 96 millions d'euros un an plus tôt.

« Les résultats du premier semestre 2019/20 s'inscrivent comme attendu dans le contexte de prix bas du sucre mondial et européen », mais le deuxième trimestre « marque un point d'inflexion » avec des conditions de marché en amélioration, a indiqué le groupe coopératif dans un communiqué.

D'avril à septembre 2019, le chiffre d'affaires est resté stable à 2,1 milliards d'euros. Sa progression a notamment été freinée par la baisse des prix du sucre en Europe et par une réduction des volumes de sucre et d'éthanol vendus, qui n'ont été que partiellement compensés par la hausse amorcée des prix mondiaux du sucre.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) semestriel a été amputé d'un tiers (- 32 %) à 111 millions d'euros, principalement en raison des prix bas du sucre en Europe. Au deuxième trimestre seul, cependant, l'Ebitda progresse grâce à un « léger rebond des prix ». « Alors que le deuxième trimestre marque un point d'inflexion et que les fondamentaux du marché du sucre sont en amélioration, cela met Tereos en situation de tirer parti des restructurations en cours dans l'industrie du sucre européenne et dès la fin de cet exercice, d'une reprise sur nos marchés », a commenté Alexis Duval, président du directoire de Tereos, cité dans le communiqué.

Le groupe n'a toutefois pas fait de prévisions pour ses résultats annuels. « Sur le long terme, la demande mondiale en produits et solutions innovantes basées sur le végétal se poursuit et Tereos est stratégiquement positionné pour y répondre », a ajouté Alexis Duval.

Le producteur, qui mène un plan stratégique visant à diversifier ses activités et à réaliser « plus de 200 millions d'euros de gains opérationnels », a confirmé son objectif d'atteindre en 2022 un Ebitda compris entre 600 et 700 millions d'euros, sur la base des cours actuels.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous