Plan de relance 6 M€ pour renforcer le poids des organisations de producteurs

Terre-net Média

Dans le cadre du plan France Relance, des mesures d’appui aux organisations de producteurs et à leurs associations sont désormais accessibles, pour un montant total de 6 millions d’euros. Un dispositif qui vise à renforcer leur pouvoir de négociation au sein de la filière.

Une série de mesures destinées à renforcer le pouvoir de négociation des OP et AOP dans les rapports de force au sein des filières alimentaires a été mise en place dans le cadre du plan de relance, indique le ministère de l’agriculture dans un communiqué du 12 mai.

Doté de 6 millions d’euros, le dispositif comprend deux volets. Le premier est axé sur la formation (2 millions d’euros) et entend favoriser « la montée en puissance des OP et AOP dans la négociation collective », dans le cadre de cycles de formations opérés par les organismes Vivéa et Ocapiat. Certaines de ces formations sont déjà disponibles. Le deuxième est un volet investissements (4 millions d’euros) qui « encourage le financement de systèmes d’informations adaptés et/ou des prestations de conseils externes », précise le communiqué du ministère de l’agriculture.

L’objectif de ces mesures est « d’appuyer les organisations de producteurs existantes pour optimiser les outils prévus par la loi Egalim, encourager leur structuration et, à terme, soutenir le développement de nouvelles AOP. Ces dernières permettront de concentrer l’offre et de peser davantage dans les négociations commerciales »

Les dossiers pourront être déposés à partir du 26 mai sur le site de FranceAgriMer.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous