Gestion de l’eau La profession estime les besoins annuels supplémentaires à 150 millions de m3

Terre-net Média

La FNSEA, Jeunes agriculteurs, l’APCA, Coop de France et Irrigants de France se sont félicités de l’annonce d’une prochaine cellule d’expertise sur la gestion de la ressource en eau. Les organisations estiment à 150 millions de mètres cube les besoins annuels supplémentaires de mobilisation en eau pour l’agriculture française.

« Enfin ! », ont réagi plusieurs organisations professionnelles agricoles à l’annonce, par le Gouvernement jeudi 2 novembre, de l’ouverture d’une « cellule d’expertise sur la gestion de l’eau ».

« Face aux évolutions climatiques avérées et à venir, la gestion de la ressource en eau est un enjeu majeur pour l’agriculture française, dans de nombreux territoires. La création de nouvelles ressources est une des solutions d’avenir. C’est pourquoi la FNSEA, Jeunes agriculteurs, l’APCA, Coop de France et Irrigants de France souhaitent que cette cellule d’expertise, interministérielle, examine de façon pragmatique les blocages nationaux et locaux actuels affectant de nombreux porteurs de projet. Ils s’impatientent car il y a eu trop de retards incompréhensibles. »

Selon les organisations, qui s’appuient notamment sur un rapport de l’ancien député et actuel président du conseil départemental du Gers Philippe Martin, l’agriculture française aura besoin dans les prochaines années de 150 millions de mètres cube suplémentaires par an.

La cellule d’expertise devait initialement rendre ses conclusions le 31 octobre dernier. « Nous n’avons cessé de dénoncer au plus haut niveau le retard de mise en œuvre concrète. Il s’agit cependant d’un premier pas qui réaffirme la volonté du gouvernement d’avancer sur le sujet. Il est désormais urgent que cette cellule soit effective rapidement, avec un plan d’action et un calendrier définis. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous