; Qui sont les députés agricoles élus ou battus aux législatives 2022 ?

Législatives Comment le monde agricole sera-t-il représenté à l’Assemblée nationale ?

Terre-net Média

Le monde agricole sera-t-il encore moins représenté à l’Assemblée nationale en cette nouvelle législature ? Suivant la même courbe que celle du nombre d’agriculteurs, la proportion de députés issus du monde agricole est de moins en moins importante. Dimanche dernier, une dizaine d’agriculteurs ont été élus et siègeront sur les bancs du palais Bourbon.

Qui sont les députés agricoles élus le 19 juin ?Qui sont les députés agricoles élus le 19 juin ? (©Terre-net Média) 

Alors que les agriculteurs représentent une part de moins en moins importante des actifs français, autour de 2 %, contre plus de 30 % dans les années 1950, la diminution du nombre de députés issus de leurs rangs se constate logiquement lors des élections législatives. Ainsi, s’il y avait une quinzaine d’agriculteurs exploitants dans la précédente législature à l’Assemblée nationale, ils seront une dizaine à siéger dans la nouvelle assemblée élue hier.

Certains se représentaient cette année et ont été réélus, à l’instar de Dominique Potier député divers gauche, de Jean-Luc Bourgeaux et Isabelle Valentin chez Les Républicains, Sandrine Le Feur, Nicole Le Peilh, Nicolas Turquois, André Villiers pour Ensemble, le parti de la majorité présidentielle.

D’autres n’ont pas réussi à conserver leur siège de député, comme Jacques Cattin (LR), Jean-Claude Leclabart (LR), ou l’éleveur de la Creuse Jean-Baptiste Moreau, très impliqué sur les questions agricoles ces cinq dernières années, battu dimanche par la candidate de la Nupes.

Certains candidats sortants, proches du monde agricole, doivent également céder leur siège : Jean-Bernard Sempastous, Grégory Besson-Moreau, ou encore Olivier Damaisin, candidats de la majorité présidentielle, ont été battus sur leur circonscription.

D’autres candidats agriculteurs, ou proches du monde agricole ont passé le second tour avec succès. Parfois députés sortants, comme Guillaume Garot et André Chassaigne pour Nupes ou, pour Ensemble, Frédéric Descrozaille, Pascal Lavergne (qui a siégé à l’assemblée entre 2018 et 2020 en remplacement de Christelle Dubos, nommée secrétaire d’Etat à la santé), ou l’ancien ministre de l’agriculture Stéphane Travert

De nouveaux visages

Mathilde Hignet, ouvrière agricole, est élue députée pour la première fois, sous la bannière Nupes, en Ille-et-Vilaine. Agriculteur et viticulteur, Christophe Barthès est de son côté le nouveau député de la première circonscription de l’Aude, pour le Rassemblement national. Arboriculteur dans la Sarthe, Eric Martineau siégera lui aussi pour la première fois à l’Assemblée.

Ingénieure agronome, ancienne dirigeante d’Attac, Aurélie Trouvé (Nupes) est elle aussi élue, en Seine-Saint-Denis.  

Enfin, si certains ministres devront quitter le gouvernement suite à leur défaite de dimanche, comme la ministre de la transition écologique, Amélie de Montchalin, ce n’est pas le cas du ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire, Marc Fesneau, élu dans la 1ère circonscription du Loir-et-Cher.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média