Réforme de la Pac M. Prugue : « Quel est donc le projet politique de l’UE pour son agriculture ? »

Terre-net Média

Alors que se sont multipliées, courant juin, les réactions à la proposition de la Commission européenne pour la réforme de la Pac, Michel Prugue, président de Coop de France, s’interroge surtout sur la nature du projet politique envisagé par la Commission pour l’agriculture européenne.

[Interview] Michel Prugue : « Quel est donc le projet politique de l’UE pour son agriculture ? »

En s’interrogeant sur la nature du projet politique suggéré par la Commission européenne à travers sa proposition de réforme de la Pac pour 2020-2027, Michel Prugue, le président de Coop de France, s’inquiète des conséquences de plans stratégiques nationaux – exigés par la Commission aux Etats membres – qui pourraient, sans cohérence européenne, constituer une nouvelle base et une nouvelle caution à des distorsions de concurrence entre pays européens.

Pour le dirigeant, la prochaine Pac doit répondre à deux enjeux majeurs : d’abord celui de la compétitivité de l’agriculture européenne tant sur le marché intérieur qu’à l’export, mais aussi celui de satisfaire une demande des consommateurs en pleine évolution. La proposition de la Commission européenne soulève une question sous-jacente : « quelle est la place de l’agriculture dans les choix stratégiques de chaque Etat membre ? » Car cette nouvelle architecture de la Pac pourrait révéler encore davantage des niveaux d’ambition agricole très différents d’un Etat à l’autre.

Dans ce schéma proposé par Bruxelles, Coop de France n’est pas opposé à un cadre dans lequel « pourraient s’exprimer les avantages concurrentiels de chaque Etat membre ». Mais l’Europe ne pourrait se passer d’une « trame commune à tous les Etats membres ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous