Agroéquipements Relations tendues entre les syndicats des concessionnaires et des constructeurs

Terre-net Média

Lors de la conférence de presse du Sedima du 23 juin 2017, celui-ci a fermement démenti les allusions de l’Axema (syndicat national des constructeurs de machines agricoles) qui s’est autoproclamé comme l’interlocuteur de référence de la filière des agroéquipements.

Pierre Prim (Président) et Anne Fradier (secrétaire général) du SedimaPierre Prim (président) et Anne Fradier (secrétaire générale) du Sedima. (©Terre-net Média )

Le Sedima (Syndicat national des entreprises de service et de distribution du machinisme agricole) a émis la déclaration suivante : « Surpris par le contenu de la plaquette d’Axema (Syndicat national des constructeurs de machines agricoles) intitulée "2017 : un nouveau cadre stratégique" qui a été diffusée suite à leur Biennale du 6 avril,  le conseil d’administration du Sedima a mandaté à l’unanimité son président pour démentir fermement l’autoproclamation suivante : "Axema est reconnu comme l’interlocuteur de référence de la filière des agroéquipements".

Le Sedima qui représente depuis bientôt 100 ans la distribution, fort d’une représentativité de près de 70 %, n’entend pas s’inféoder à quelque autre syndicat que ce soit et entend bien continuer à parler au nom de la distribution et avoir toute latitude pour défendre les intérêts de ses adhérents.

En parallèle, le Sedima a toujours su piloter en concertation avec tous les acteurs concernés diverses actions d’envergure dans l’intérêt de la filière et pour ne citer que quelques exemples : la convention des agroéquipements, la mise en place du code de déontologie, l’accord dérogatoire aux délais de paiement, la modification de la réglementation concernant le permis de conduire des tracteurs …. . »

Erreur dans le choix du vocabulaire ou volonté de s’affirmer unilatéralement comme le syndicat unique de la filière ? En tout cas, après l’arrêt du travail en commun avec l’Aprodema (association pour la promotion des métiers et des formations en agroéquipement) l’an dernier, les relations entre les syndicats des concessionnaires et des constructeurs sont plutôt tendues.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous