Weather market Des pluies plus attendues que jamais en Argentine

Agritel Terre-net Média

Depuis la canicule historique du mois de décembre et les pluies qui ont suivi sur une partie des zones de production en Argentine, les conditions se sont de nouveau dégradées. Les cultures de soja et de maïs pourraient voir leur rendement chuter.

Des pluies plus attendues que jamais en Argentine Les régions qui ne bénéficieront pas de précipitations prochainement pourraient voir leurs rendements de maïs chuter considérablement. (©Terre-net Média)En effet, les précipitations ont été extrêmement réduites (parfois même inexistantes) depuis le début de l’année alors que de nouvelles vagues de chaleur, plus courtes mais tout aussi intenses, touchaient le pays. En ce début de semaine, et jusqu’à jeudi ou vendredi, les températures diurnes oscillent généralement entre 35°C et 40°C, tandis que les minimales nocturnes ne parviennent pas à passer sous la barre des 25°C, culminant même autour de 30°C dans certaines régions.Dans ce contexte, le risque s’accroît sur les cultures, d’autant que l’on entre dans des phases particulièrement critiques. Les réserves hydriques deviennent insuffisantes pour les sojas qui entament la mise en place des gousses, tandis que les maïs de première culture, déjà ébranlés par la canicule de décembre, sont en pleine phase de pollinisation.Les marchés scruten...

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous