L'info marché du jour
Les exports de blé russe seraient en hausse de 12 % par rapport à 2021/22

Pour 2022/23, la production de blé russe atteindrait un record : 91 Mt selon l'USDA, 95,3 Mt selon le CIC... et presque 102 Mt selon Rosstat. (©AdobeStock)
Pour 2022/23, la production de blé russe atteindrait un record : 91 Mt selon l'USDA, 95,3 Mt selon le CIC... et presque 102 Mt selon Rosstat. (©AdobeStock)

Le gouvernement russe, via son agence de statistiques Rosstat, évoque des exports agricoles dynamiques sur la première moitié de la campagne de commercialisation 2022/23. Les exportations de céréales russes et de légumineuses se seraient ainsi établies, entre début juillet et fin décembre, à 32,5 Mt, une hausse de 12 % d’une année à l’autre.

Parmi ces 32,5 Mt, la Russie aurait exporté 28,1 Mt de blé (+ 12 % par rapport au premier semestre de la campagne 2021/22), 3,4 Mt d’orge (+ 24 %) et 846 000 t de maïs (- 34 %).

Rosstat estime un potentiel d’export céréalier de 62,7 Mt sur l’ensemble de la campagne, dont 52 Mt pour le blé. « Cette prévision est bien au-dessus de ce qu’ont estimé l’USDA (43 Mt), UkrAgroConsult (41 Mt) et le Conseil international des céréales (41,8 Mt), pointe Marc Zribi, chef de l’unité Grains et sucre de FranceAgriMer. Il est possible que les statistiques russes aient intégré les chiffres de récolte de la Crimée et de certains oblasts ukrainiens ».

L’USDA évoque de fait une production de blé russe de 91 Mt pour cette campagne de commercialisation, précisant « exclure la production estimée de la Crimée, de tous les oblasts ukrainiens en conflit et toute production détournée des zones de conflit », quand Rosstat annonçait fin décembre une récolte de 101,9 Mt.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Soyez le premier à réagir