L'info marché du jour Dernier appel d'offres du Gasc : une déception pour la France

Terre-net Média

Le Gasc a acheté 465 kt de blé meunier hier, à l'issue de son dernier appel d'offres. Le blé français, plus cher que ses concurrents cette fois, n'a pas été retenu.

Épis de bléLe Gasc a acheté 465 kt de blé russe et ukrainien (©Pixabay) 

Le Gasc était de retour aux achats ce jeudi, mais les résultats de l'appel d'offres ont déçu. Alors que le blé français avait gagné en compétitivité ces derniers temps, il n'est pas parvenu à se positionner cette fois, face aux offres de la mer Noire.

Chaque jour de la semaine, avec «   L'info marché du jour », Terre-net sélectionne pour vous une information sur un fait impactant les cours des céréales et/ou des oléagineux.

L'Égypte a acheté un total de 465 kt de blé meunier dont 345 kt d'origine russe et 120 kt d'origine ukrainienne, pour livraison du 5 au 15 janvier 2020. C'est le blé ukrainien qui était le moins cher, avec une offre à 215,6 $/t en Fob. L'offre française était la seconde moins chère en Fob, mais le coût élevé du fret l'a pénalisée. Les prix ont un peu augmenté par rapport au précédent tender, surtout les prix français : 

  • + 2,36 $/t pour le blé français
  • + 0,25 à + 2 $/t pour le blé russe
  • + 1,32 $/t pour le blé ukrainien

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur    Les marchés agricoles de Terre-net.fr 

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous