; « Pont ferroviaire » de l'Allemagne pour l'export de céréales ukrainiennes

Guerre en Ukraine L'Allemagne aide le pays à exporter son blé par train

AFP

L'Allemagne a mis sur pied un « pont ferroviaire » avec l'Ukraine pour aider Kiev à exporter ses céréales, qui s'accumulent dans le pays à cause du blocus maritime imposé par la Russie, a indiqué jeudi le prochain chef des forces américaines en Europe, le général Chris Cavoli.

ble ukrainien 22 millions de tonnes de céréales seraient bloquées en Ukraine. (©AdobeStock)

« Nous pensons qu'il y a environ 22 millions de tonnes de céréales bloquées en Ukraine, en attente d'être expédiées », a déclaré le général Cavoli à des élus du Congrès. Le port roumain de Constanta participe à l'effort mais ses capacités sont limitées à 90 000 tonnes par jour, a expliqué le général, dont la nomination à la tête des forces américaines, et donc des forces de l'Otan, doit encore être confirmée par le Congrès.

« Mais la Deutsche Bahn a récemment répondu à l'appel », a-t-il ajouté. « Ils ont mis sur pied ce qu'ils appellent le pont ferroviaire de Berlin, sur le modèle du pont aérien de Berlin, pour réserver des trains au transport du blé ukrainien vers l'Europe de l'Ouest ». La compagnie ferroviaire allemande « est en train d'extraire d'Ukraine des quantités massives de céréales en ce moment, via la Pologne en direction des ports du nord de l'Allemagne pour leur exportation », a-t-il précisé.

« La Pologne a établi un nouveau régime frontalier avec l'Allemagne pour faciliter » cette opération, a-t-il précisé. La production qui transite vers Constanta est expédiée par voie maritime en mer Noire, » mais pas dans la partie de la mer Noire sous blocus » russe, a-t-il précisé. « Je pense qu'il va falloir combiner les modes de transport » pour continuer à faciliter les exportations de céréales ukrainiennes, a-t-il conclu.

Réputée pour ses terres très fertiles, l'Ukraine était avant l'invasion russe le quatrième exportateur mondial de maïs et en passe de devenir le troisième exportateur de blé. Mais le conflit a interrompu les cultures et le commerce des céréales, la Russie étant accusée par l'Ukraine et ses alliés occidentaux d'empêcher les exportations par la mer Noire, au risque de provoquer une grave crise alimentaire mondiale.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

AFP