Euronext Le blé chahuté dans un marché très instable

AFP

Les prix du blé remontaient mercredi après-midi sur le marché européen, après une chute vertigineuse la veille, dans un contexte d'incertitudes sanitaires affolant les cours mondiaux.

Le nouveau variant du coronavirus responsable du Covid-19 a semé la panique dans les salles de marché. En une semaine, le cours du blé a perdu 32 euros, retrouvant le niveau d'il y a un mois, sous les 280 euros la tonne sur Euronext à brève échéance, à l'issue de séances mouvementées où s'exprimaient successivement l'inquiétude quant à la trajectoire économique globale et la confiance nourrie par une demande mondiale de céréales toujours soutenue.

En attendant des données scientifiques sur ce nouveau variant, tant sur sa contagiosité que sur sa dangerosité, « ce sont les acteurs financiers qui mènent la danse », avec de nombreuses liquidations de positions ces derniers jours, relève le cabinet Agritel, qui estime qu'« une telle volatilité ne peut qu'inciter à la prudence ».

Après l'achat massif par l'Égypte lundi de 600 000 tonnes de blé, « on peut s'attendre à ce que d'autres acheteurs mettent à profit la situation actuelle pour accélérer leurs couvertures », estime Agritel, précisant que le Japon venait de lancer un appel d'offres pour l'achat de quelque 50 000 tonnes de blé.

Le repli général des cours du blé, violent à Chicago mardi, a été plus mesuré dans le bassin de la mer Noire, où les exportations restent soutenues.

Vers 15h00 (14h00 GMT) sur Euronext, le prix du blé tendre progressait de 3 euros à 282,5 euros la tonne sur l'échéance de décembre et de 1,75 euro sur celle de mars à 287,25 euros la tonne, pour environ 32 000 lots échangés.

Le maïs gagnait 2,75 euros à 239,75 euros la tonne sur l'échéance de janvier et 2 euros à 240 euros la tonne sur celle de mars, pour environ 2 500 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

AFP