Sur Euronext Le colza en repli avec les oléagineux et le pétrole

AFP

Les prix du colza se repliaient mercredi après-midi sur le marché européen à terme, dans le sillage du marché des huiles de palme, du soja et du pétrole, et sur des prises de bénéfice des fonds, habituelles en fin d'année.

Le marché pétrolier était toujours en recul mercredi aussi bien à Londres qu'à New York, les investisseurs restant suspendus aux avancées des négociations en cours des 23 pays producteurs de l'Opep, comprenant la Russie. Sans amendement de l'accord en vigueur intervenu en avril entre ces pays, près de deux millions de barils par jour pourraient revenir sur le marché dès le 1er janvier. Seul élément de soutien possible, une hausse des cours du canola (colza transgénique) survenue mardi au Canada, qui pourrait limiter le potentiel de repli des cours du colza, note Agritel.

Le marché prend aussi en compte l'annonce par la France mardi d'un plan d'augmentation de 40 % en trois ans des surfaces consacrées aux protéines végétales, dont le colza, s'inscrivant dans un objectif total de « doublement de la surface cultivée » en dix ans qui avait déjà été fixé, à 2 millions d'hectares d'ici 2030, au lieu d'un million d'hectare actuellement pour l'ensemble de ces cultures.

Peu après 15h00 (14h00 GMT) sur Euronext, la tonne de colza perdait 3 euros sur l'échéance de février à 401,25 euros, et 2,25 euros sur l'échéance de mai à 397,25 euros, pour 4 637 lots échangés. Sur le marché physique, les tourteaux et les huiles de soja étaient en net recul, les tourteaux de colza et de tournesol résistaient et restaient stables.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous