Chicago Le soja bondit après un tweet de Donald Trump

AFP

Le cours du soja a fortement avancé jeudi à Chicago après un tweet de Donald Trump évoquant une conversation téléphonique avec le président chinois, offrant un espoir de désescalade du conflit commercial entre Pékin et Washington. Le blé et le maïs ont aussi progressé.

L e président américain Donald Trump a confié jeudi sur le réseau social Twitter avoir eu une « très bonne conversation » avec son homologue chinois sur le sujet épineux du commerce, ainsi que sur la Corée du Nord avec qui Washington a engagé des discussions historiques. « Nous avons parlé de beaucoup de sujets, en mettant l'accent sur le commerce. Ces discussions avancent bien avec des rencontres en train d'être programmées pendant le G20 en Argentine. (Nous) avons aussi eu une bonne discussion sur la Corée du Nord ! », a ajouté le président.

« Le bond du soja est attribuable à 100 % à ce tweet », a commenté Bill Nelson de Doane Advisory Services. Juste après le message de Donald Trump, le prix du boisseau de soja pour janvier, le contrat le plus échangé, a en effet bondi et s'est maintenu à ce niveau tout au long de la séance pour finalement clôturer à 8,8200 dollars, contre 8,5175 dollars mercredi. Soit une hausse de 3,58 % sur la séance. « Les prises de paroles politiques ont tellement été négatives de part et d'autre ces derniers jours que nous connaissons une forme de réaction positive extrême à ce tweet », a expliqué Bill Nelson. Il ajoute qu'à seulement quelques jours d'un scrutin législatif décisif aux États-Unis, « le président fait ce qu'il peut pour donner l'impression aux électeurs que de bonnes nouvelles se profilent ».

Les agriculteurs américains souffrent depuis la mise en place par Pékin en juillet dernier de tarifs douaniers de 25 % sur ses importations de soja américain. L'impact est d'autant plus inquiétant pour la filière que la Chine a acheté le tiers de la production américaine l'an dernier. Le climat d'optimisme constaté jeudi a également profité au cours du maïs, le boisseau (environ 25 kg) pour livraison en décembre ayant terminé à 3,6675 dollars, contre 3,6325 dollars mercredi à la clôture, après un bond similaire à celui du soja au moment du tweet de Donald Trump. Le boisseau de blé pour décembre quant à lui fini à 5,0800 dollars, contre 5,0050 dollars la veille. Le cours de la céréale a surtout profité de l'annonce de ventes américaines à l'étranger au-dessus des estimations des analystes, à 582 500 tonnes vendues pour la semaine achevée le 25 octobre, d'après le ministère américain de l'Agriculture (USDA). Le maïs a de son côté affiché des ventes à 395 000 tonnes, sous les estimations des analystes, et le soja à 456 000 tonnes, au niveau des estimations.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous