; Les producteurs peinent à répondre à la demande croissante

L'info marché du jour Vers une crise de l'offre en pommes de terre ?

Terre-net Média

Malgré des contrats plus avantageux en termes de prix, le groupement des producteurs du Nord-ouest européen interroge sur l'attractivité de la production de pommes de terre pour les producteurs et sur sa capacité à répondre à la demande croissante des industriels.

Pommes de terreTous les intrants nécessaires à la production de pommes de terre ont vu leurs prix augmenter ces derniers mois. (©Pixabay) Après une crise de la demande liée à la pandémie de Covid-19, la pomme de terre pourrait bien connaître une crise de l’offre, alerte le NEPG, qui réunit les producteurs du Nord-ouest européen. « Les producteurs seront-ils aussi désireux de produire des pommes de terre dans les années à venir qu'il y a 5 ou 10 ans ? », interroge le groupement dans un communiqué daté du 28 janvier.

Les producteurs ont du mal à répondre à la demande croissante des industriels. En cause : pas assez de « terres à pommes de terre », des coûts de production élevés, des baisses de rendement, l’impact du changement climatique.

Le NEPG rappelle l’augmentation du prix de tous les intrants ces derniers mois (énergie, engrais, phytos, matériaux de construction, machines et pièces de rechange) et celle des coûts de location d’un hectare de terre. Le durcissement des conditions de location en Flandre pourrait influencer la Wallonie et la France.

Il salue en parallèle les meilleurs prix des contrats proposés par les industriels pour inciter à la production. Par rapport à l’an dernier, « les prix pour livraison départ champ sont généralement plus élevés de 2,5 à 4,0 €/100 kg, selon les pays, les transformateurs ou les variétés ».

Le NEPG interroge néanmoins : « de meilleurs prix de contrats permettront-ils la couverture de la demande de pommes de terre à l’avenir ? ».

Il exhorte aussi les producteurs à analyser précisément leurs coûts de production avant de signer quoi que soit, et insiste sur certaines lacunes en matière de conditions contractuelles : force majeure, durabilité de la production le long de la chaîne, partage des coûts et des charges entre producteurs et transformateurs.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média