Analyse et cours du blé tendre

Tendance des prix

1 mois
Blé tendre

Blé tendre (prix en €/t)

standard Récolte: 2018

PlaceCotationVariations
Rouen Rendu 168€/t -2€/t
Dunkerque Rendu 173€/t +1€/t
La Pallice Rendu 173€/t +1€/t
Creil Fob 154€/t -4€/t
Moselle Fob 167€/t +2€/t
Rouen Fob 168€/t -4€/t

Analyse quotidienne du 25/06/2018

Contenu réservé aux abonnés PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Tester gratuitement* Je m'abonne
*Sans engagement, vous bénéficierez d'une offre découverte d'une durée limitée pour les services Terre-net PRO
Blocage pro
Nous vous proposons toutefois l'analyse du 17/06/2018 :

Forte baisse

Les cours du blé ont subi des pertes importantes en fin de semaine.

Protégés jeudi par la forte baisse de l’euro face au dollar, les cours du blé ont finalement cédé dans le sillage du marché US vendredi. Les prix restent soumis à la pression de l’avancée des récoltes en mer Noire et aux États-Unis.

En France cependant, les craintes climatiques ont été matérialisées par une baisse de trois points des notations FranceAgriMer. Les blés « bons à très bons » ne représentent donc plus que 76 %  des cultures.

Sur Euronext, le blé à échéance septembre 2018 a dévissé de 2,75 €/t à 177,50 €/t, tandis que le contrat à terme décembre 2018 a significativement reculé de 2,25 €/t à 181,75 €/t. À Chicago, le rapproché a perdu 1,75 c$/bu à 499,75 c$/bu.

Analyse hebdomadaire

Pertes importantes

La bonne avancée de la campagne américaine et les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis ont fait plonger les prix cette semaine.

Les prix du blé ont totalement décroché cette semaine avec une perte cumulée de plus de 10 €/t enregistrée sur la semaine. La tendance est notamment malmenée par les bonnes conditions climatiques qui règnent actuellement sur les zones de production américaines de blé de printemps. Les notations « bonnes à excellentes » de l’USDA atteignent d’ailleurs les 78 % (+ 8 points en une semaine !) contre 41 % l’an dernier.

Dans le même temps, les récoltes de blé d’hiver US avancent rapidement et la qualité semble bien meilleure qu’escomptée. L’impact baissier de ces nouvelles a en outre été catalysé par le lancement officiel des hostilités commerciales entre les États-Unis et la Chine en fin de semaine dernière.

En Europe et en mer Noire par contre, les conditions restent particulièrement défavorables aux cultures en place.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet