Analyse et cours du blé tendre

Tendance des prix

1 mois
Blé tendre

Blé tendre (prix en €/t)

standard Récolte: 2018

PlaceCotationVariations
Rouen Rendu 204€/t +3€/t
Dunkerque Rendu 204€/t +2€/t
La Pallice Rendu 203€/t +2€/t
Creil Fob 193€/t +2€/t
Moselle Fob 195€/t +3€/t
Rouen Fob 207€/t +2€/t

Analyse quotidienne du 15/12/2018

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 07/12/2018 :

Le Gasc rassure

L'Égypte affirme ne pas avoir de retard de paiement et ponctue avec un nouvel achat de 350 kt de blé mer Noire.

Malgré la nette baisse du marché américain, les cours du blé européen ont légèrement progressé hier soir sur le rapproché d’Euronext. Le Gasc a vivement réfuté l’information selon laquelle il avait retardé ses paiements de 100 kt de blé importés. L’organisme d’état égyptien a d’ailleurs procédé ce mercredi à un achat supplémentaire de 350 kt de blé d’origines russe et ukrainienne.

La tendance a toutefois été ralentie par le dernier rapport de StatCan. Dans ce dernier, la production canadienne de blé a été relevée de 700 kt, à 31,77 Mt, contre 29,98 Mt enregistrées l’an dernier. Cette révision est entièrement imputable au blé dur, dont la moisson est désormais attendue à 5,75 Mt, soit une progression de près d’1 Mt sur un an ! Hors blé dur, la récolte canadienne est estimée à 26,02 Mt (23,96 Mt en 2017).

Sur Euronext, le blé à échéance décembre 2018 s'est valorisé de 1 €/t à 200 €/t, tandis que le contrat à terme mars 2019 a lâché 0,50 €/t avant de se fixer à 202 €/t. À Chicago, le rapproché s'est enfoncé de 9,25 c$/bu à 505,25 c$/bu.

Analyse hebdomadaire

Accélération des exports

Le blé français profite de l'amoindrissement des disponibilités russes.

Les cours du blé Euronext ont finalement réussi à s’extirper des 200 €/t cette semaine. Le ralentissement des exports russes est en effet en train de se confirmer ce qui profite directement aux blés américains et européens. La Commission européenne a d’ailleurs annoncé des  exports de blé à hauteur de 876 kt la semaine passée, un chiffre élevé et encourageant pour la deuxième partie de campagne.

Les origines françaises sont notamment recherchées, comme en attestent les nombreux bateaux constatés à destination de l’Algérie et, plus exceptionnel, vers la Chine. Le Maroc est également revenu aux achats pour du blé hexagonal.

Concernant la prochaine récolte, Agreste a confirmé la progression des surfaces françaises (+3,5 %) cette année. Les semis difficiles de colza expliqueraient en partie cette augmentation. Dans le reste de l’Europe, les conditions climatiques tendent à s’améliorer  avec l’arrivée de précipitations bénéfiques.

Le Sud de la Russie et la Roumanie sont toutefois actuellement sous surveillance. Le couvert neigeux est en effet mince dans ces deux régions et une chute rapide des températures pourraient donc  avoir un impact notable.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet