Analyse et cours du blé tendre

Tendance des prix

1 mois
Blé tendre

Blé tendre (prix en €/t)

meunier Récolte: 2019

PlaceCotationVariation
Rouen Rendu 192€/t 0€/t
Dunkerque Rendu 192€/t 0€/t
La Pallice Rendu 192€/t +2€/t

fourrager Récolte: 2019

PlaceCotationVariation
Creil Fob 185€/t 0€/t

standard Récolte: 2019

PlaceCotationVariation
Moselle Fob 185€/t 0€/t
PlaceCotationVariation
Rouen Fob 197€/t +2€/t

Analyse quotidienne du 30/03/2020

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 23/03/2020 :

La flambée se poursuit

La Russie réfléchit à limiter ses exports de biens essentiels, tandis que la France continue de faire face à une demande particulièrement soutenue.

Le blé européen a amplifié sa flambée de la semaine dernière ce lundi, en bondissant de plus de 5 €/t sur le rapproché ! la tension sur le marché international s’est en effet accentuée après que le gouvernement russe a annoncé réfléchir à limiter ses exports de biens essentiels, dont le blé. La céréale à paille sur le marché intérieur russe a en effet grimpé à son plus haut niveau historique.

L’Algérie a lancé de son côté un nouvel appel d’offres pour des livraisons juin, tandis que la Turquie recherche 200 kt de blé meunier. Les chargements dans les ports français restent d’ailleurs très dynamiques en cette deuxième partie de campagne, notamment à destination du Maghreb. Le port de La Pallice enregistre de surcroît des départs vers la Chine, avec près de 90 kt encore chargées la semaine passée.

La Commission européenne a en outre augmenté d’un million de tonnes le cumul d’export de l’UE depuis le 1er juillet dernier, à 23,2 Mt, soit un bond de près de 9 Mt par rapport à l’an dernier. Les inspections dans les ports américains sont en revanche retombées sous les attentes des analystes, à 349 kt.

Analyse hebdomadaire

Les fondamentaux motivent une flambée des prix

Le blé a finalement renoué avec ses fondamentaux. Il s'est appuyé sur une offre perturbée et une demande intense pour se relancer vivement.

Le blé a flambé cette semaine avec un gain de 19 €/t enregistré sur Euronext depuis notre précédente édition ! Les mises en quarantaine et confinements instaurés dans les pays touchés par le covid-19 entraîne en effet une ruée sur les denrées non périssables, notamment dans les pays du Maghreb ; clients historiques de la France. Les chargements dans les ports français restent d’ailleurs très dynamiques en cette deuxième partie de campagne, notamment à destination du Maghreb, mais aussi de la Chine. L’Algérie est notamment de retour aux achats actuellement.

En France et aux États-Unis, la meunerie procède en outre à de nombreux achats pour répondre à une demande intense.  Les fabricants d’aliments du bétail augmentent eux-aussi leur couverture, tandis que les problèmes logistiques ne cessent de s’accumuler. La réduction du personnel réduit en effet de facto la capacité de transport ferroviaire et routier des pays mis en quarantaine, notamment la France. Les retours de camion se font de surcroît généralement à vide, ce qui augmente les coûts de transports.

La prochaine campagne apporte quant à elle toujours autant d’incertitudes. Les pertes de surfaces et de potentielle de rendement en Europe sont désormais actés après un automne et un hiver particulièrement humide, tandis qu’en mer Noire l’installation d’un climat sec commence à inquiéter.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet