Analyse et cours du blé tendre

Tendance des prix

1 mois
Blé tendre

Blé tendre (prix en €/t)

meunier Récolte: 2019

PlaceCotationVariation
Rouen Rendu 174€/t -1€/t
Dunkerque Rendu 175€/t -1€/t
La Pallice Rendu 174€/t -1€/t
Rouen Fob 178€/t 0€/t

fourrager Récolte: 2019

PlaceCotationVariation
Creil Fob 168€/t -1€/t

standard Récolte: 2019

PlaceCotationVariation
Moselle Fob 169€/t -1€/t
PlaceCotationVariation
Rouen Fob 180€/t -1€/t

Analyse quotidienne du 12/11/2019

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 05/11/2019 :

Achat limité du Gasc

L'achat de 120 kt de blé français par l'Égypte a redonné un peu de soutien à la tendance. Le volume total (175 kt) a toutefois été jugé faible.

[La tendance quotidienne est publiée en fin de journée, après clôture d'Euronext.]

Le blé européen a finalement initié un petit rebond ce mardi. La tendance a notamment été soutenue par le retour aux achats du Gasc, marqué par la contractualisation de 120 kt d’origine française ! Outre ce volume, 55 kt de blés russes ont également été achetées par l’Égypte pour des livraisons fin décembre.

Le total de 175 kt a toutefois été jugé faible par le marché, et ce d’autant plus que le prix traité (233,12 $/t C&F) a montré une légère diminution par rapport à la précédente affaire (235,50 $/t C&F).

À noter également, les semis américains avancent toujours aussi bien, avec près de 90 % des surfaces semées, en accord avec la moyenne cinq ans. Les notations « bonnes à excellentes » se sont en outre améliorée d’un point, à 57 %, contre 51 % l’an dernier à la même période

Analyse hebdomadaire

Affaires en retrait

Les affaires internationales et intracommunautaires ralentissent, tandis que le marché attend le prochain rapport USDA.

Le blé européen a poursuivi son mouvement de repli cette semaine, face à une demande qui se retire progressivement. Le Gasc est tout de même revenu aux achats mardi dernier, pour un volume certes faible (175 kt) mais dans lequel l’origine France s’est à nouveau distingué (120 kt). Le prix traité à toutefois affiché un léger retrait par rapport à la précédente affaire.

Sur le marché intérieur, les opportunités restent de surcroît limitées. La céréale à paille a en effet perdu en compétitivité dans les rations animales et la meunerie a limité ses achats après la hausse des prix constatés ces dernières semaines. Concernant la prochaine campagne, quelques inquiétudes commencent à émerger avec le retard de semis conséquent constaté en France.

Les regards sont toutefois davantage tournés vers le prochain rapport mensuel de l’USDA qui doit être publié ce vendredi 8 novembre. Les opérateurs s’attendent notamment à une diminution du potentiel de production argentin. La bourse de commerce de Buenos Aires a d’ailleurs d’ores et déjà réduit à 18,8 Mt son estimation de récolte nationale, bien en-dessous du chiffre USDA de septembre dernier (20,5 Mt).

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet