Analyse et cotation du blé tendre

Tendance des prix

1 mois
Blé tendre

Blé tendre (prix en €/t)

standard Récolte: 2017

PlaceCotationVariations
Rouen Rendu 155€/t 0€/t
Dunkerque Rendu 156€/t 0€/t
La Pallice Rendu 155€/t 0€/t
Creil Fob 144€/t 0€/t
Moselle Fob 151€/t -2€/t
Rouen Fob 158€/t 0€/t

Analyse quotidienne du 20/11/2017

Contenu réservé aux abonnés PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Tester gratuitement* Je m'abonne
*Sans engagement, vous bénéficierez d'une offre découverte d'une durée limitée pour les services Terre-net PRO
Blocage pro
Nous vous proposons toutefois l'analyse du 12/11/2017 :

Légère hausse

Les prix du blé ont engrangé de petits gains en fin de semaine.

Les cours du blé ont très légèrement progressé ce vendredi, au cours d’une séance particulièrement animée. L’Algérie a ainsi acheté 210 Kt de blé tendre, tandis que la Tunisie a contractualisé 100 Kt de blé tendre, 100 Kt de blé dur et 75 Kt d’orge. La Turquie a également lancé un appel d’offres pour l’achat de 96 Kt d’orge fourragères.

En France, les semis sont désormais quasiment terminés. Selon FranceAgriMer, les travaux sont complétés à 90 %, contre 88 % l’an dernier.

Sur Euronext, le blé à terme décembre 2017 et mars 2018 a grignoté 0,25 €/t à respectivement 160,50 €/t et 165,75 €/t. À Chicago, le rapproché a progressé de 1,75 c$/bu à 430,75 c$/bu.

Analyse hebdomadaire

Baisse des prix

Le blé européen a reculé mais trouve quelques éléments de soutien à l'international.

Les prix du blé ont reculé sur la semaine, pénalisés par la fermeté de l’euro face au dollar et un rapport USDA décevant. Contre toute attente, le ministère américain de l’agriculture a en effet décidé de laissé inchangé son bilan américain, malgré la baisse des perspectives brésiliennes par de nombreux analystes.

La tendance a néanmoins trouvé un peu de support dans le dynamisme du marché international, caractérisé par de nombreux appels d’offres qui ont rythmé la semaine. Agreste a en outre décidé d’abaisser son appréciation de la récolte française de 37,9 Mt à 37,5 Mt.

Par ailleurs, les récoltes ont débuté en Australie, et les premiers retours à l’est du pays confirment les inquiétudes de ces derniers mois. Des précipitations sont de surcroît prévues la semaine prochaine, ce qui pourrait dégrader davantage la qualité des moissons.

Dans le même temps, en Russie, les météorologues anticipent une nette baisse des températures dans les 10 prochains jours. Ce changement de climat risque de compliquer la logistique du pays pour acheminer les marchandises vers les ports internationaux.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet