; Prix du blé tendre - Cotations et analyse du marché physique

Analyse et cours du blé tendre

Tendance des prix

1 mois
Blé tendre

Blé tendre (prix en €/t)

meunier Récolte : 2022

PlaceÉchéanceCotationVariation
Rouen Rendu oct. - nov. 349€/t -2€/t
Dunkerque Rendu oct. - nov. 349€/t -2€/t
La Pallice Rendu oct. - nov. 350€/t -2€/t

fourrager Récolte : 2022

PlaceÉchéanceCotationVariation
Creil Fob oct. - nov. 343€/t -2€/t

standard Récolte : 2022

PlaceÉchéanceCotationVariation
Moselle Fob oct. - nov. 344€/t -2€/t
PlaceÉchéanceCotationVariation
Rouen Fob oct. - nov. 345,4€/t 0€/t

Analyse quotidienne du 02/10/2022

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 23/09/2022 :

Retrait technique et fondamentaux tendus

Les prix du blé ont subi un retrait technique vendredi soir malgré un contexte extrêmement tendu en mer Noire, la dégradation des cultures argentines et une nouvelle chute de l'euro face au dollar.

Les cours du blé sont repartis à la baisse vendredi soir, principalement sur fond de considérations techniques. Le marché reste toutefois sous haute tension face à l’escalade du conflit ukrainien et à la mobilisation d’une partie de la population russe annoncée par Vladimir Poutine mercredi dernier.

La Bourse de commerce de Buenos Aires a en outre augmenté de huit points ses notations de blé « mauvais à très mauvais » (42 % !) en conséquence du climat sec et froid qui touche les cultures depuis plusieurs semaines. Le taux de parcelle en déficit hydrique augmente également d’un point, à 47 %. Les conditions de semis aux US suscitent par ailleurs de premières inquiétudes en raison d’un climat sec qui se développe au Sud du Midwest.

À noter également, la chute de l’euro face au dollar sur de nouveaux planchers de vingt ans (0,97 $ !) renforce mécaniquement les cotations Euronext.

Analyse hebdomadaire

Tension en mer Noire

La tension en mer Noire et des conditions de culture préoccupants dans l'Hémisphère Sud poussent les cours à la hausse. Le poids de la récolte russe et des risques de récession ralentit toutefois la tendance.

Les cours du blé ont retrouvé une allure haussière la semaine passée sur Euronext, au sein d’un marché mondial sous haute tension face à l’escalade du conflit ukrainien. Vladimir Poutine a en effet décidé la mobilisation partielle de sa population, y compris les agriculteurs russes, en pleine période de semis de blé d’hiver !

Les averses en Australie et le climat sec et froid qui frappent actuellement l’Argentine viennent en outre dégrader les potentiels de production dans l’hémisphère Sud et ajoutent un peu à plus la tension des cours internationaux. L’offre 2022 ressort toutefois encore confortable, et ce d’autant plus que la Russie profite cette année d’une récolte massive et record (100 Mt selon SovEcon !) et que l’origine retrouve rapidement de la compétitivité face au blé français.

Les perspectives de demande mondiale ressortent par ailleurs de plus en plus pessimistes en raison des craintes de récession mondiale. Sur le marché français, la meunerie reste certes active, mais la nutrition animale s’est de nouveau retirée des affaires après un sursaut constaté durant le mois de septembre. Les chargements de blé dans les ports français restent par ailleurs réduits depuis le début du mois, malgré des chargements notables encore enregistrés à destination du Maroc.

La Commission européenne a tout de même relevé de 751 kt le cumul d’exports européen depuis le début de la campagne, à 8,8 Mt, un volume en ligne avec l’an dernier.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet