Marché des engrais - MOP

Tendance de marché

Tendance de prix à 7 jours pour l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K)

NPK

Composition de l'engrais MOP : 0-0-60

Cotation Physique

PlaceCotationDernière CotationVariationDate
Port Rendu 510€/t 505 €/t +5€/t 15/10/2021

Engrais - Analyse

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 12/10/2021 :

Emballement haussier

La flambée du gaz et l'absence de la Chine sur la scène internationale envoient les prix de l'urée sur des records historiques.

Le marché des engrais n’échappe pas à la flambée des matières premières avec de nouveaux records historiques encore enregistrés cette semaine à l’international. Avec des prix du gaz au plus haut depuis plus d’une décennie, plusieurs lignes de production d’ammonitrate et d’urée d'Europe de l'Ouest ont été mises à l’arrêt, venant ainsi renforcer la tension sur le marché communautaire.

Les disponibilités américaines ressortent également extrêmement réduites. Les usines locales peinent en effet à relancer leur production pour reconstruire des stocks après que l’ouragan Ida a provoqué un arrêt de la production en Louisiane fin août – début septembre. L’offre chinoise reste quant à elle très peu présente à l’international en raison de contraintes politiques vouées à favoriser les ventes des fabricants sur le marché intérieur.

Touchée par la flambée des prix du gaz et des quotas d’énergie imposé par Pékin, les usines de l’Empire du Milieu souffrent par ailleurs elles-aussi d’une production fortement réduite. À l’inverse, la demande européenne est toujours aussi vive. Encore en retrait il y a une quinzaine de jours, les importateurs brésiliens se résignent quant à eux à revenir aux affaires pour couvrir leurs besoins.

L’Égypte a d’ailleurs profité de cet effet de panique chez les acheteurs pour commercialiser près d’une demi-tonnes d’urée sur le mois de septembre, à des prix extrêmement élevés. À noter également, le récent appel d’offres indien ne s’est conclu que sur l’achat de 732 kt. L’Inde demeure par conséquent en retard sur ses couvertures et devraient encore importer plus de 4 Mt avant la fin de l’année.

Evolution des cotations

Contenu réservé aux membres inscrits

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Autres Cotations

Sur le même sujet