Moissonneuses-batteuses John Deere Plus longues pour plus de débit, les séries W et T débarquent pour la moisson

Terre-net Média

Si l’on devait résumer les évolutions de ces deux séries de batteuses, on pourrait les comparer aux ensileuses 8000. Elles sont "bodybuildées", ou tout du moins elles prennent du volume pour accroître le débit de travail. Elles sont également bien étudiées pour faciliter les réglages et l’entretien. Reste à attendre 2016 maintenant pour les voir tourner aux champs, même si certains modèles battront la campagne durant la moisson.

Cette nouvelle génération ne change pas de nom et ni de dénomination. La gamme conserve 8 modèles dont 4 en version W et 4 en T. Cette nouvelle génération ne change ni de nom ni de dénomination. La gamme conserve huit modèles dont quatre en version W et quatre en T. (©Terre-net Média)

Direction la Hongrie pour découvrir, en quelques secondes, cette nouvelle génération de moissonneuses-batteuses série W et T de John Deere.

La nouvelle génération de moissonneuse batteuse john deere t670i- depuis l'Autriche

Posted by Pierre Terre-net on mardi 30 juin 2015

Elle ne change ni de nom ni de dénomination. La gamme conserve huit modèles dont quatre en version W et quatre en T. La série W : W540 (235 ch), W550 (271 ch), W650 (302 ch), W660 (334 ch). La série T : T550 (271 ch), T560 (334 ch), T660 (334 ch) et T670 (392 ch). Elles disposent d’un nouveau châssis mieux adapté aux réglages et à l’entretien. Il est plus long afin d’accueillir les organes de battage et de séparation de grain plus importants.

Côté largeur de coupe, en fonction des machines elle s’étend de 6.16 à 12.20m comme sur la précédente gamme.Côté largeur de coupe, en fonction des machines, elle s’étend de 6.16 à 12.20 m comme sur la précédente gamme. (©Terre-net Média)

L'ensemble des organes de battage et de séparation redimensionnés

Les machines conservent le même flux de récolte en W, mais il est redessiné pour augmenter la vitesse du flux de fourrage et diminuer les contraintes sur la paille. Le diamètre du batteur principal reste inchangé à 660 mm, mais l’angle d’enveloppement du contre-batteur varie de 8 degrès supplémentaires afin d’accroître la surface zone de battage de 7 %. Dans le même esprit, le diamètre du tambour du séparateur augmente de 80 mm, soit plus de 20 %.

Les nouvelles moissonneuses-batteuses des séries W et T sont aussi équipées des moteurs John Deere PSS conformes aux normes d'émissions Final Tier 4/Phase IV. Les moteurs 9 l améliorent la puissance des machines et, pour un meilleur rendement, le régime moteur de 2 200 tr/min des versions 6,8 l à été réduit de 200 tr/min.Les nouvelles moissonneuses-batteuses des séries W et T sont aussi équipées des moteurs John Deere PSS conformes aux normes d'émission Final Tier 4/Phase IV. Les moteurs 9 l améliorent la puissance des machines et, pour un meilleur rendement, le régime moteur de 2 200 tr/min des versions 6,8 l a été réduit de 200 tr/min. (©Terre-net Média)

Les surfaces de séparation passent à 3.3 m2 pour les 5 secoueurs et à 4 m2 pour les 6 secoueurs. La taille du caisson de nettoyage augmente aussi fortement. Composé d’aluminium pour alléger la structure, il dispose d’une surface de travail de 5.2 m2 en 5 secoueurs et 6.3 m2 en 6.

John Deere estime les progrès réalisés à 15 %

Autrement dit, c’est l’ensemble des organes de battage et de séparation qui ont été redimensionnés dans l’optique d’accroître les performances des machines. John Deere estime que les progrès réalisés permettent d'obtenir 15 % de débit de chantier supplémentaire en conditions difficiles.

Les capacités des trémies restent identiques aux précédents modèles 8.000 et 10.000 litres en version 5 secoueurs et 9.000 et 11.000 litres en 6 secoueurs. Le débit de vidange en standard est de 88 l/s et peut être boosté à 125 l/s en option.

Passage rapide d’une récolte à l’autre grâce à la Booster bar a engagement rapide. Installé en moins de 3 minutes d’après le constructeur elle permet d’augmenter l’agressivité du battage sans fermer le contre batteur avec des tôles d’ébarbage.Passage rapide d’une récolte à l’autre grâce à la Booster bar à engagement rapide. Installé en moins de trois minutes d’après le constructeur, elle permet d’augmenter l’agressivité du battage sans fermer le contre-batteur avec des tôles d’ébarbage. (©Terre-net Média)

Les machines disposeront de la cabine des grandes sœurs série S. Elles peuvent être équipées de chenilles. Le châssis accueille trois nouveaux essieux.

Welcome on board

Montez en cabine des nouvelles batteuses john deere

Posted by Pierre Terre-net on mardi 30 juin 2015

A suivre.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous