Interface de guidage Laforge Avec Dynatrac, vos outils tiennent la route !

Terre-net Média

Lancée à Agritechnica, l'interface universelle de guidage Dynatrac de Laforge est compatible avec tous les modèles de tracteurs, à conditions qu'ils soient équipés d'un système de guidage RTK. Inutile de multiplier le stock d'outils à guidage actif, le dispositif s'en charge. Résultat : des économies à l'achat du matériel et une plus grande précision du travail des outils, qui génère une hausse du potentiel de rendement.

Interface de guidage Dynatrac de LaforgeLaforge propose une interface universelle de guidage compatible avec les outils traînés, portés ou semi-portés. (©Laforge)

Laforge a dévoilé son interface de guidage universelle lors de l'Agritechnica à Hanovre (Allemagne). Son nom : Dynatrac. Conçu pour l'attelage des outils arrière, l'équipement permet aux agriculteurs d'accéder à l'agriculture de précision à moindre coût et avec n'importe quel outil. L'interface garantit le suivi de la trajectoire de référence du tracteur. L'électronique transforme les instructions du système de guidage et les concrétise par des mouvements transversaux. La précision de l'outil augmente !

La version 3 points, adaptée aux pratiques européennes, est née de l'expérience de trois années de recherche aux Etats-Unis, où les producteurs travaillent essentiellement avec des accessoires traînés ou semi-portés. Quel que soit le modèle de tracteur, le système s'adapte sur le guidage RTK. Il est également compatible avec les machines animées par la prise de force.

Une interface qui remplace le guidage actif sur chaque outil

L'équipement bénéficie d'un débattement latéral, capable de reproduire les mouvements d'un bras de relevage traditionnel. La technique facilite l'attelage de l'outil et améliore la précision de sa position, surtout en pente ou dans les virages.

Résultat : inutile d'investir dans des outils à guidage actif, il suffit d'une seule interface pour transformer la bineuse, le semoir, le strip-till, la buteuse ou encore la planteuse. Le constructeur ajoute que la rentabilité du système est assurée par une précision accrue des interventions (travail du sol, semis, binage...). 

Selon les pratiques du producteur et la puissance du tracteur, différentes versions existent. Pour les adeptes de l'attelage trois points, la série Premium répond aux engins jusqu'à 200 ch de puissance. Au-delà, il faut choisir le modèle Ultima, adapté aux puissances jusqu'à 400 ch. Autre possibilité : l'attelage à deux points via un modèle de la série Classic.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous