Livre blanc des charges de mécanisation Bien dimensionner son matériel, et pourquoi pas déléguer ?

Terre-net Média

S’il est synonyme de gain de productivité, le matériel représente des charges importantes pour son propriétaire. Pour évaluer la rentabilité de l’acquisition d’un équipement, plusieurs facteurs doivent être mis en regard. Surtout qu’outre l’achat, l’agriculteur peut recourir à du matériel extérieur, voire faire appel à des prestataires de services et déléguer certains travaux. L’agriculteur doit veiller dans ses choix, à la bonne adéquation entre ses besoins et ses moyens.

Le coût de la mécanisation d'une exploitation agricole.De la main-d'oeuvre disponible au climat, de nombreux facteurs entrent en jeu quand il s'agit de raisonner ses charges de mécanisation. (©Fotolia)

Le nombre de tracteurs en propriété dans les exploitations a dépassé le nombre d’actifs y travaillant en permanence. Pour autant, s’il est synonyme de gain de productivité, le matériel représente des charges importantes pour son propriétaire. Surtout que les coûts augmentent fortement. Entre 2006 et 2017, les frais d’entretien ont, par exemple, augmenté de 39 % à cause de l’évolution du prix des pièces, de la main-d’œuvre et du progrès technologique du matériel, qui réduit d'autant la capacité d’intervention de l’agriculteur en matière de réparation. Cependant, les écarts sont remarquables selon les productions, les régions, mais aussi les exploitations. Dans les Hauts-de-France, par exemple, le coût de la mécanisation au sein du groupe des exploitations céréalières s’élève à 309 €/ha en moyenne, mais varie de 171 à 472 €/ha !

Pour évaluer la rentabilité de l’acquisition d’un équipement, plusieurs facteurs doivent être mis en regard (productivité du travail, contraintes climatiques, économies d'intrants, organisation du travail, entre autres), et l'option du recours au matériel extérieur envisagée. Faire appel à des prestataires de services et déléguer certains travaux est souvent synonyme d'économies notables. Une récente étude conclut, pour une exploitation moyenne (100 ha), à une économie de 5 à 15 000 €/an et 8 h/ha de temps de travail.

Entre la diversité des machines existantes, la variabilité de leur coût selon leur puissance et leur technicité, et les différents modes d’accès, l’agriculteur doit veiller dans ses choix à la bonne adéquation entre ses besoins et ses moyens.

Au sommaire de ce livre blanc :

1- Des charges de mécanisation en forte hausse

  1. Équipement des exploitations
  2. Des coûts qui augmentent
  3. Grand écart selon les productions, les régions, les exploitations

2- Leviers de réduction des charges de mécanisation

  1. Augmenter la productivité du travail
  2. Réduire l’investissement en matériel/ha

3- Comment dimensionner son matériel ?

  1. Prendre en compte les contraintes climatiques
  2. Penser à la consommation de carburant et aux économies d’intrants !
  3. L’organisation du travail
  4. Comment juger le dimensionnement de son parc matériel ?

4- Les avantages de la délégation

  1. En élevage pour se concentrer sur ses animaux
  2. En cultures pour du spécifique
  3. ETA ou Cuma ?

Sitographie


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous